Volcans sur Mars

Géologie
marie-claude segui
Messages : 11751
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Volcans sur Mars

Messagepar marie-claude segui » 20 mars 2009, 21:08

Bonjour,

je complète alors la question d'Alice ;) :

quels phénomènes volcaniques étudie-t-on sur Mars?
quelles "informations volcaniques" recherche-t-on sur la planète rouge?

Merci :D

JM Bardintzeff
Messages : 24
Enregistré le : 20 févr. 2009, 10:03
Lieu de travail ou de résidence : Paris

Re: Volcans sur Mars

Messagepar JM Bardintzeff » 23 mars 2009, 07:02

Chere Marie-Claude,
Les données en provenance de Mars arrivent quotidiennement grâce aux sondes spatiales satellisées (« orbiter »), celles qui se posent (« lander »), voire qui se déplacent à la surface (« rover »).
Le volcanisme n’est qu’un aspect des recherches martiennes. D’autres recherches, capitales, concernent la présence éventuelle d’eau, de phyllosilicates / argiles, de sulfates, de carbonates, autant de facteurs favorables à la vie, passée ou actuelle ( ?) ou témoins de celle-ci.
Les volcans martiens sont peu nombreux (22) mais énormes, certains atteignant la taille de la France ou 2,5 fois la hauteur de l’Everest, tous situés dans l’hémisphère nord.
Les problématiques :
*âge du volcanisme : les roches (et sables) volcaniques recouvrent une grande partie de la planète. Ce volcanisme très actif jusqu’à il y a un milliard d’années a probablement perduré ensuite plusieurs centaines de milliers d’années (jusqu’à il y a 100 millions d’années seulement ?). Il semble complètement éteint aujourd’hui.
*géodynamique associé : pas de tectonique des plaques sur Mars mais présence jadis de deux ou trois superpanaches (énormes « points chauds »).
*dynamismes éruptifs : lavique (type volcan bouclier) mais aussi explosif et nombreuses instabilités des volcans géants (nuées d’avalanches).

Pour ma part, je participe actuellement à un programme de recherche sur le volcanisme martien, dans le cadre d‘une collaboration de notre équipe de géologues-planétologues (équipe CNRS UMR IDES, Orsay) avec l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS, Orsay). L’IAS est responsable du programme OMEGA (Observatoire pour la Minéralogie, l ’Eau, les Glaces et l ’Activité) de la sonde Mars-Express satellisée autour de Mars. Les données sont acquises par spectrométrie infrarouge. Il est maintenant possible d’identifier certains minéraux constitutifs des roches basaltiques (olivines, pyroxènes calciques ou non, en proportion variable). Ceux-ci sont comparés aux minéraux de certaines météorites d’origine martienne tombées sur Terre (météorites SNC, pour Shergottite - Nakhlite - Chassignite) et à des analogues terrestres (ferropicrites de la péninsule de Kola dans le bouclier Baltique, riches en fer comme l’ensemble de la planète Mars). Les roches martiennes étudiées semblent montrer une affinité "tholéiitique" à "transitionnelle". La croûte martienne très ancienne (épisode Noachien) est enrichie en pyroxènes peu calciques (pigeonites) alors que les pyroxènes calciques (clinopyroxènes) dominent dans les coulées plus récentes (épisode Amazonien). La teneur en plagioclase atteint 40-50 %. La discussion porte sur les rôles relatifs des phénomènes magmatiques (diminution du taux de fusion avec le régime thermique, diminution de la pression d’eau, cumulation), de l’érosion, de l’altération, du transport (tri), etc.

Pour les passionnés, deux articles sont acceptés et sous presse dans la revue Icarus :

Poulet F., Bibring J.P., Langevin Y., Mustard J.F., Mangold N., Vincendon M., Gondet B., Pinet P., Bardintzeff J.M., Platevoet B. (2009) - Quantitative compositional analysis of Martian mafic regions using the MEx/OMEGA reflectance data: 1. Methodology, uncertainties and examples of application. Icarus, accepté le 17/12/2008, online le 31/12/2008, sous presse.

Poulet F., Mangold N., Platevoet B., Bardintzeff J.M., Sautter V., Mustard J.F., Bibring J.P., Pinet P., Langevin Y., Gondet B. et. Aléon-Toppani A. - Quantitative compositional analysis of Martian mafic regions using the MEx/OMEGA reflectance data: 2. Petrological implications. Icarus, accepté le 23/12/2008, online le 18/1/2009, sous presse.

Bien amicalement. Jacques-Marie


Retourner vers « J.M. BARDINTZEFF (2009) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité