Vitesse déplacement d'une plaque

Aucune réponse à propos des ECE ne sera donnée. Merci de formuler de manière précise et de choisir le niveau: collège, lycée et post-bac.. Nous ne donnerons que des pistes de travail.
1Sgeol

Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar 1Sgeol » 10 déc. 2018, 17:20

Bonjour,

Je suis élève en classe de 1S, et je n'ai pas compris un exercice fait en classe.

On a vu que la plaque Pacifique se déplaçait à un vitesse de 9 cm/an. Mais pourquoi c'est aussi rapide alors qu'on a une vitesse d'accrétion de 8-9 cm/an?

Normalement, la vitesse d'une plaque devrait être la moitié de la vitesse d'expansion océanique?

Merci de m'aider

cooluber-TGarrigues
Messages : 6952
Enregistré le : 01 avr. 2009, 19:46
Lieu de travail ou de résidence : Verneuil sur Seine (78)
Contact :

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar cooluber-TGarrigues » 10 déc. 2018, 19:19

Bonjour,

Tout d'abord, cette valeur correspond-elle à une vitesse moyenne calculée sur des millions d'années ou une vitesse "instantanée" calculée sur quelques années?

Sur ce site Sur les points chaud du Pacifique on peut lire que la vitesse des plaques peut atteindre 18 cm / an, ce qui n'est pas incompatible avec ta valeur de 9 cm / an, une valeur souvent présentée pour le Pacifique. Mais il faut savoir que la vitesse varie d'une région à l'autre...
Biensûr, Patrick demougeot c'est lui.
Toujours vérifier la fiabilité des sources!
;)
Schooltoujours!

1Sgeol

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar 1Sgeol » 10 déc. 2018, 20:19

Merci de m'aider.

C'est un calcul fait avec des volcans sur plusieurs millions d'années.

Ma question c'est plutôt: si au niveau de la dorsale la croûte est "poussée" à une vitesse de 4,5 cm/an (donc une expansion de 9 cm/an puisque ça se sépare des deux côtés), pourquoi la plaque ne se déplace pas à 4,5 cm/an?
Là, c'est le double...

Qu'est-ce qui explique que la plaque ne se déplace pas à la même vitesse que celle où la croûte est produite d'un côté de la dorsale?

Je ne sais pas si ma question est plus claire.

Gilles Gutjahr
Messages : 1654
Enregistré le : 25 août 2008, 10:46
Lieu de travail ou de résidence : Cahors - Lot

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar Gilles Gutjahr » 10 déc. 2018, 20:49

Si tu as un peu de temps devant toi et que tu es curieux d'en savoir un peu plus sur le déplacement des plaques, tu peux aller sur le site GPS Time Series pour découvrir des données GPS sur le déplacement des plaques.
Dans ce site, je te propose de te pencher sur 2 stations GPS situées de part et d'autre de la dorsale :
THTI (plaque Pacifique), se déplace vers l'ouest-nord-ouest à la vitesse globale d'environ 74 mm/an
ILSG (plaque de Nazca), se déplace vers l'est à la vitesse globale de 65 mm/an.
Ces valeurs nous permettent de comprendre que, actuellement, les vitesses sont différentes de celles que tu donnes :
- la vitesse d'accrétion est plus proche de 14 cm/an entre les 2 plaques citées que de 8-9 cm/an,
- la vitesse de déplacement de la plaque Pacifique semble proche de 7,5 cm/an.

Thomas, tu n'es pas obligé de fayoter ;)

1Sgeol

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar 1Sgeol » 10 déc. 2018, 20:52

Intéressant, effectivement.

Finalement, les valeurs sont très différentes selon le site consulté.

Mais je me pose toujours la question: pourquoi la vitesse de déplacement n'est pas égale à la vitesse d'accrétion?
Si on produit de la croûte à une vitesse de 7 cm/an d'un côté de la dorsale, elle devrait se déplacer à cette vitesse dans ma tête...

jjanin
Administrateur
Messages : 6527
Enregistré le : 10 juil. 2008, 23:11
Lieu de travail ou de résidence : Sain Bel (69)
Contact :

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar jjanin » 10 déc. 2018, 23:29

Oui, mais la vitesse d'ouverture océanique, elle, est le double.
JJ

Gilles Gutjahr
Messages : 1654
Enregistré le : 25 août 2008, 10:46
Lieu de travail ou de résidence : Cahors - Lot

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar Gilles Gutjahr » 11 déc. 2018, 13:55

Dans ton envie de comprendre, il est possible que tu sois gêné par le contexte général des dorsales. Tu dois te faire à l'idée que tout est potentiellement en mouvement quand tu fixes ton attention sur une zone de dorsale. Les 2 plaques concernées sont en mouvement, et la dorsale aussi. Le mouvement des plaques peut être appréhendé quasiment en direct (vis-à-vis des temps géologiques) grâce au système GPS, alors que le mouvement des axes de dorsales doit être déduit sur de plus grandes périodes (aucune station dans l'axe d'une dorsale, bien entendu).
De même, l'accrétion est déduite et doit être reliée à la résultante des mouvements des plaques, ou si tu préfères au mouvement relatif d'une plaque en référence à l'autre.
Pour illustrer tout ça, on peut prendre 3 exemples simplifiés (en négligeant par exemple le fait que tous les mouvements se réalisent sur une sphère) :
Image

Cas 1 - le plus simple en apparence, avec des directions assez proches, des sens presque opposés, c'est-à-dire une situation qui se rapproche d'une divergence simple. Les vitesses, en bleu, sont affichées en mm/an.
Image

Grosso modo, tu peux additionner les 2 vitesses en valeur absolue pour te faire une idée de l'accrétion, qui doit être voisine de 13-14 cm/an (sans tenir compte de la micro-plaque qui se construit). Le mouvement de la dorsale est probablement modéré.

Cas 2 - moins simple puisque les 2 directions sont bien distinctes et la "divergence" est moins évidente.
Image

Là, l'accrétion est essentiellement liée au mouvement de la plaque africaine puisque le mouvement de l'autre plaque, dans sa composante perpendiculaire à l'axe de la dorsale, est très faible. Elle doit être voisine de 2,8 cm/an et l'axe doit se déplacer, peut-être à un rythme proche de 1,4 cm/an vers l'est.

Cas 3 - le moins intuitif puisque tout se déplace vers le nord-est.
Image

L'essentiel réside dans le fait que la plaque portant les Maldives (station MALD) se déplace plus vite que la plaque portant les Seychelles (station SEY1). L'accrétion peut être considérée comme la différence des 2 vitesses, c'est-à-dire environ 2,8 cm/an. Pour la cohérence du modèle, la dorsale doit se déplacer vers le nord-est plus vite que la station SEY1 (4 cm/an éventuellement).

1Sgeol

Re: Vitesse déplacement d'une plaque

Messagepar 1Sgeol » 11 déc. 2018, 18:22

Merci d'avoir pris le temps de me répondre et de m'expliquer.

C'est vrai que pour moi, la dorsale ne se déplace pas... je l'apprends!
Du coup je comprends un peu mieux.

Je vais regarder les cartes, c'est un peu plus difficile.

En tout cas merci.


Retourner vers « Questions des élèves sur le cours ou un exercice. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité