[Génétique] Les drosophiles

Sora

[Génétique] Les drosophiles

Messagepar Sora » 03 sept. 2009, 12:31

Bonjour

J'ai fait un Bac S et actuellement, je suis étudiante en soins infirmiers en belgique.
Je pensais avoir saisi mon cours de génétique et les croisements mais lors de mon examen, je suis tombé sur un exercice qui m'a plus embrouillé qu'autre chose. J'ai essayé de refaire cet exercice pendant les vacances en vu de mon rattrapage demain matin mais je ne comprends pas comment mon professeur en est arrivé à déduire certaines choses dans sa correction.
Si vous pouviez me donner une méthode pour ce genre d'exercices en particuliers, ça m'aiderait beaucoup.

Voilà l'énoncé:

On croise une femelle drosophile aux yeux de type sauvages avec un mâle drosophile aux yeux de type sauvages et on obtient en F1:

9/16 de type yeux sauvage
3/16 yeux brun
3/16 yeux ecarlate
1/16 yeux blanc

Ensuite on croise une femlle F1 aux yeux blanc avec le parent male yeux sauvage et on obtient :
1/4 pour chaque couleur citée en F1.

Les questions sont :
En déduire le génotype des F1 (ou des parents, je ne sais plus)
Dire si les gènes sont liés ou non.

Ma réponse :
-Je n'ai pas su retrouver le bon génotype et je me suis emmêlé avec les abréviations que j'avais donné à chaque phénotype.
-Vu qu'au back cross on obtient des proportions 1:1:1:1, (ou 25%x4), j'ai répondu qu'on était dans le cas de gènes non liés mais je pense que là aussi j'ai pas su bien expliquer le pourquoi..

la réponse du professeur :
Vu les résultats en f1, les parents sont des heterozygotes hybrides de type bw+/bw, st+/st chacun.
On fait un tableau, on retrouve les mêmes valeurs que celes citées dans l'énoncé.
on en déduit que bw+ donne la couleur st et que st+ donne la couleur bw en passant.
Et les génotypes sont retrouvés pour tous.

Mais le soucis, c'est qu'on ne précisait pas dans l'énoncé l'existence des annotations bw+, bw, st+, st . Je crois que j'aurais peut-être su mieux répondre si mon professeur l'avait précisé comme dans les exercices classiques que l'on avait fait en cours. Il fallait faire avec les valeurs ? Comment en arriver à de telles déductions?

Merci de m'aider.
Bonne journée

Frederic Labaune
Messages : 13116
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: [Génétique] Les drosophiles

Messagepar Frederic Labaune » 03 sept. 2009, 13:53

Oui... il est clair que dans l'énoncé, il te manque des éléments.
Puisqu'on observe qu'un seul caractère (couleur de l'oeil), on peut penser à du monohybridisme (un gène, un caractère)
Ensuite, commencer par un croisement d'individus hétérozygotes (phénotype sauvage - dominant), on ne fait pas ça en TS.
Etudier des résultats en 16ième, ça non plus, ça n'est pas exigible en TS - on se contente de faire des tests-cross et donc on n'obtient jamais de telles proportions.

Dans tous les cas, si tu obtiens quatre phénotypes, c'est qu'il y a dihybridisme.
(en monohybridisme, on a 1 ou 2 ou 3 phénotypes)
Ensuite, les proportions 9/16 + 3/16 + 3/16 + 1/16 sont obtenues en croisant des F1 entre-eux (tous les deux hétérozygotes) et les deux gènes sont indépendants.

Le deuxième croisement confirme ce fait.
les 4 fois 1/4 de chaque phénotype est ce qu'on doit obtenir quand les gènes sont indépendants.
pour expliquer, il faut écrire des génotypes et essayer de comprendre dans quelles conditions on a les yeux blancs ou sauvages, avec deux gènes (chacun ayant deux allèles - un sauvage et un muté)
Tu peux prendre la convention d'écriture que tu veux (si on ne t'en dit pas plus dans l'énoncé)
Fred SVT inside

jjanin
Administrateur
Messages : 6265
Enregistré le : 10 juil. 2008, 23:11
Lieu de travail ou de résidence : Sain Bel (69)
Contact :

Re: [Génétique] Les drosophiles

Messagepar jjanin » 03 sept. 2009, 15:37

Sora a écrit :9/16 de type yeux sauvage
3/16 yeux brun
3/16 yeux ecarlate
1/16 yeux blanc

La difficulté ici réside dans le fait qu'il s'agit bien de dihybridisme mais les deux gènes affectent le même caractère, la couleur de l'œil. Les phénotypes obtenus résultent de la combinaison d'un des allèles de chacun de ces 2 gènes.

Plus classiquement (mais la démarche reste la même) tu aurais eu (par exemple bien sûr):
9/16 de yeux noirs - ailes longues
3/16 yeux noirs - ailes vestigiales
3/16 yeux rouges - ailes longues
1/16 yeux rouges - ailes vestigiales
Avec 2 gènes qui affectent des caractères différents.
JJ

Sora

Re: [Génétique] Les drosophiles

Messagepar Sora » 03 sept. 2009, 21:28

Merci pour vos réponses, ça me donne déjà une piste de reflexion pour demain.
J'espère que je n'aurais plus ce problème d'annotations maintenant : )

(Je ne suis pas en terminale mais en graduat en soins infirmiers en belgique et ça change du système français car la première année ici est bien plus "pointue" et fournie en matières)

Bonne soirée

Frederic Labaune
Messages : 13116
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: [Génétique] Les drosophiles

Messagepar Frederic Labaune » 04 sept. 2009, 17:44

Sora a écrit :(Je ne suis pas en terminale mais en graduat en soins infirmiers en belgique et ça change du système français car la première année ici est bien plus "pointue" et fournie en matières)

On a bien compris
Frederic Labaune a écrit :on ne fait pas ça en TS.
Etudier des résultats en 16ième, ça non plus, ça n'est pas exigible en TS - on se contente de faire des tests-cross et donc on n'obtient jamais de telles proportions.

simplement pour te dire que ça n'est pas étonnant si tu n'arrives pas à faire certains exos avec tes seules connaissances de TS faite en France
Fred SVT inside


Retourner vers « Autres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité