exercice génétique méiose

tatagabbro

exercice génétique méiose

Messagepar tatagabbro » 28 déc. 2016, 13:34

J'ai l'exercice suivant à réaliser:
On croise des plantes à fleurs rouges et à pétales entiers avec des plantes à fleurs bleues et à
pétales découpés. Les graines issues de ce croisement sont semées et on obtient uniquement des
plantes à fleurs mauves et à pétales découpés.
Une plante obtenue précédemment est croisée avec une plante à fleur rouge et pétales entiers. Les
graines issues de ce deuxième croisement sont semées et on obtient:
- 194 plantes à fleurs rouges et pétales entiers
- 190 plantes à fleurs mauves et à pétales découpés
- 8 plantes à fleurs rouges et pétales découpés
- 9 plantes à fleurs mauves et pétales entiers

1) Est-ce du monohybridisme ou du dihybridisme? Quels sont le (s) caractère(s) étudié(s)?
2) La génération F1 est-elle homogène? Que peut-on en déduire?
3) Quel est (sont) l'allèle ou les allèles dominant(s) , récessif(s) ?
4) Comment a-t-on obtenu la génération F2: F1 x F1 ? Test cross?
5) Si plusieurs gènes sont en jeu , les résultats F2 font-ils pencher en faveur de gènes indépendants
ou de gènes liés?
6) Que faut-il faire pour valider l'hypothèse?
7) Expliquez rigoureusement les résultats obtenus en F1 et en F2


J'en suis a la question 5 mais je n'arrive pas à y répondre car je ne parvient pas à réaliser le croisement test. Pourriez vous m'aider s'il vous plait?

Eric JOURDAN
Administrateur
Messages : 5675
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:16
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Besançon

Re: exercice génétique méiose

Messagepar Eric JOURDAN » 28 déc. 2016, 13:47

Pour réaliser le croisement, test, il vous faut déjà émettre l'hypothèse si les gènes sont liés ou indépendants.
Pour construire l'échiquier de croisement correspondant au croisement test, commencez par déterminer le génotype des parents, puis F1, puis déterminez les types de gamètes produits par chacun d'eux.
EJ

Invité

Re: exercice génétique méiose

Messagepar Invité » 28 déc. 2016, 14:17

j'ai émis l'hypothèse que les gènes sont liés.
comment doit-je faire pour déterminer le génotype du parent et de F1?

cartierjulien
Messages : 108
Enregistré le : 09 mars 2014, 17:50
Lieu de travail ou de résidence : cannes

Re: exercice génétique méiose

Messagepar cartierjulien » 28 déc. 2016, 18:21

Bonjour,

on étudie ici deux caractères : la couleur des fleurs ET la forme des pétales.

On va supposer que chaque caractère est déterminé par un seul gène.

Puisqu'il existe plusieurs couleurs de fleurs et plusieurs formes de pétales on en déduit qu'il existe plusieurs allèles (versions) de chacun des deux gènes.

Gène "couleur des fleurs":
- allèle codant la couleur rouge, appelons le R
- allèle codant la couleur bleue, appelons le B

Gène "forme des pétales" :
- allèles codant les pétales entiers, appelons le E
- allèles codant les pétales découpés, appelons le D

Considérons à présent le premier croisement :

- le parent n°1 présente des fleurs rouges et des pétales entiers, il possède donc au moins 1 allèle R et 1 allèle E

- le parent n°2 présente des fleurs bleues et des pétales découpés, il possède donc au moins 1 allèle B et 1 allèle D

- TOUS les descendants F1 présentent des fleurs mauves on va donc supposer qu'ils possèdent 1 allèle R et 1 allèle B et que la combinaison des deux code la couleur mauve (allèles co-dominants)

- TOUS les descendants F1 présentent des pétales découpés, donc ils possèdent au moins 1 allèle D. Mais quel peut-être le second allèle ? Réfléchissons un instant : dans au moins 50 % des cas le parent n°1 a du transmettre a sa descendance 1 allèle E. Donc, au moins la moitié des descendants F1 possèdent 1 allèle E et 1 allèle D, or tous les descendants F1 ont des pétales découpés. On en déduit déjà que l'allèle D est dominant sur l'allèle E (récessif).

Dans ce cas, est-ce que le parent n°1 peut posséder 1 allèle E et 1 allèle D ? Bah non puisque sinon, l'allèle D étant dominant, le parent n°1 aurait des pétales découpés. Puisque ce n'est pas le cas il faut en déduire que le parent n°1 possède 2 allèles E.

Et est-ce que le parent n°2 peut posséder 1 allèle D et 1 allèle E ? En théorie oui car cela ne l'empêcherait pas d'avoir des pétales découpés. Mais, dans ce cas le parent n°2 transmettrait à la moitié de ses descendants 1 allèle E. Si tel était le cas la moitié des descendants F1 posséderait 1 allèle E hérité du parent n°1 et 1 allèle E hérité du parent n°2, ce qui voudrait dire que la moitié des descendants F1 aurait des pétales entiers. Puisque ce n'est pas le cas on en déduit que le parent n°2 possède 2 allèles D.


Résumons :
- le parent n°1 possède 2 allèles R et 2 allèles E (double homozygotie), il transmet 1 allèle de chaque gène à ses descendants
- le parent n°2 possède 2 allèles B et 2 allèles D (double homozygotie), il transmet 1 allèle de chaque gène à ses descendants
- TOUS les descendants F1 possèdent donc 1 allèle R et 1 allèle B + 1 allèle E et 1 allèle D (double hétérozygotie)

Cette démonstration me semble toutefois bien compliquée. A mon avis l'énoncé de votre exercice doit indiquer que les deux parents du premier croisement sont des lignées pures, c'est à dire des individus homozygotes pour les gènes étudiés. Ce qui rend superflu toute la démonstration en bleu qui précède...

Maintenant, on connaît le génotype des individus F1.

On sait que lors du second croisement on croise un individu F1 avec un individu - appelons le Z - à fleurs rouge et à pétales entiers :
- cet individu Z possède forcément 2 allèles R, sinon ses fleurs seraient mauves
- cet individu Z possède forcément 2 allèles E sinon ses pétales seraient découpés

Ce second croisement fait office de test-cross.

Le plus dur reste à faire : vous devez utiliser votre cours pour déterminer les différents gamètes que peut produire F1 -en tenant compte du fait que les deux gènes sont liés (à démontrer d'ailleurs) - et les combiner (fécondations sous la forme d'un tableau de croisement) avec les gamètes produits par Z.

Si vous ne vous trompez pas vous devriez retrouver les résultats de l'énoncé (deux phénotypes très fréquents et deux phénotypes rares).

Bon courage


Retourner vers « Niveau Lycée »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités