La disparition des reliefs - Term S

Alexe

La disparition des reliefs - Term S

Messagepar Alexe » 26 janv. 2016, 09:42

Bonjour a tous, voila j’ai une question de synthèse sur :

La disparition des reliefs.
Les chaines de montagnes anciennes telles que le Massif armoricain, central et les Vosges ont des reliefs moins élèves que les plus récentes. Une plus fortes proportion de roches telles que les granites formées en profondeur s’y trouvent actuellement a l’affleurement.
Question: Expliquez comment dans les chaines de montagnes anciennes, des granites, formés en profondeur, peuvent se retrouver aujd a l’affleurement.

Voici une ébauche de mon travail, sans croquis pour le moment, ni conclusion.

En France, il est courant de découvrir du granite a porté de main quand l'on se promene dans le Massif Armoricain, dans le Massif Central ou dans les Vosges. Ces montagnes ont toutes un point commun, elles ne sont plus toutes jeunes, leurs âges avoisine les quelques centaines de millions d'années. Nous savons que le granite est une roche plutonique-magmatique, ce qui veut donc dire que cette roche se forme par solidification d'un magma sous les profondeurs de la Terre. Alors comment se fait-il qu'aujourd'hui elle recouvrent la plupart des surfaces de nos montagnes? Dans un premier temps nous expliquerons comment se créer le granite et puis comment ils affleurents .


I – Formation du granite


Le granite est une roche plutonique-magmatique, ce type de roche se forment quand un magma se refroidit, puis se solidifie et en dernier c'est la cristallisation de la roche. Le magma est dû a une pression trop elevée qui va entrainer une fusion partielle qu'on nomme anatexie Cette pression peut être dû a l'affrontement de deux croutes continentales, amenant une superposition de celles ci qui va créer un épaississement de la croute et donc modification des conditions de pression et de température en profondeur. Le metamorphisme se met en place, les roches entre en fusion et le granite voit le jour, aprés un processus qui dure plusieurs dizaines de milliers d'années evidament.


II – Affleurement du granite

Dans les sous sols de la terre , les roches sont essenciellement des roches cohérente et resistante comme le granite. Mais ces même roches affleurent en altitudes a cause de divers facteurs qui vont les rendres fragile, comme des variations de température qui entrainent des dilations et des compactions successives des roches. Ces roches se fragilisent, se fissurents et se faillent. Ainsi l'altération par la pluie est alors possible. Cette eau va s'infiltrer dans les fissures et les failles on nommera ça des diaclases. Cette eau hydrolise les roches qui va rendre la roche non cohérente et ameublie. L'eau désagregent le granite en sable grossier, on apelle cela des arenes granitique. Quand au massif il est donc plus sujete a l'erosion et donc l'affleurement .
L'eau peut aussi geler a cause des température de montagnes et faire éclater la roche. Ce sont ces facteurs d'érosion des roches qui va aplanir les reliefs et va rendre le granite accesible.


Nous avons un autre element qui tend a faire aplanir nos reliefs c'est le réequilibrage isostatique. C'est le principe de l'isostasie, quand les montagnes subissent de fortes érosion cela entraine réequilibrage des masses, la lithosphere continentale remonte, ce qui fait donc remontée la croute continentale ou se trouve le granite et a mesure du temps celui ci va aussi se retrouver en affleurement.



J’aimerais avoir votre avis, ainsi que des idées de ce que je peux rajouter (il me parait un peu court) et surtout si je suis bien dans le sujet !
Merci merci merci beaucoup à ceux qui vont jeter un œil.

Gilles Gutjahr
Messages : 1663
Enregistré le : 25 août 2008, 10:46
Lieu de travail ou de résidence : Cahors - Lot

Re: La disparition des reliefs - Term S

Messagepar Gilles Gutjahr » 26 janv. 2016, 11:25

Assimile "solidification" (terme peu employé) à "cristallisation".
La "fusion partielle" n'a jamais lieu lors d'une augmentation de pression seule, au contraire (le passage à l'état liquide coïncide avec une augmentation de volume incompatible avec une augmentation de pression).
Ne mélange pas dans la même phrase "métamorphisme" et "fusion" sans précautions (risque de confusion). Le métamorphisme se borne aux échanges et transformations à l'état solide.
Assimile fracturation, fissure et diaclase.
Précise la cible de l'hydrolyse --> s'il s'agit de roches d'origine magmatique, parle de minéraux plutôt que de roche, de minéraux instables dans les conditions de T et P de la surface et surtout de leurs partie les plus fragiles, leurs angles par exemple, et les interfaces entre espèces différentes.
Mais attention, l'érosion peut concerner également une couverture sédimentaire.
Le titre "affleurement du granite" paraît pauvre vis-à-vis de toute la dynamique liée à l'érosion et au réajustement isostatique. Peut-être peux-tu faire 2 parties distinctes avec ça ?
Avec des schémas, ce travail peut être intéressant.

cooluber-TGarrigues
Messages : 7000
Enregistré le : 01 avr. 2009, 19:46
Lieu de travail ou de résidence : Verneuil sur Seine (78)
Contact :

Re: La disparition des reliefs - Term S

Messagepar cooluber-TGarrigues » 26 janv. 2016, 11:39

Bonjour,

Il y a de nombreuses petites confusions donc je te conseille de revoir les notions sur la fusion partielle notamment.
Tu peux aussi préciser les contextes de la formation des granites.

Alexe a écrit :Dans les sous sols de la terre , les roches sont essenciellement des roches cohérente et resistante comme le granite.

Il y a toute sortes de roches dans le sous sol... Dissocier le granite qui forme le socle cristallin, des roches qui se sont déposées dessus, où qui se sont retrouvées dessus d'une manière ou d'une autre...

Sans parler de l'orthographe à corriger.
;)
Schooltoujours!

Erika Follien
Messages : 3334
Enregistré le : 21 août 2008, 10:04
Lieu de travail ou de résidence : Annonay (07)

Re: La disparition des reliefs - Term S

Messagepar Erika Follien » 26 janv. 2016, 13:51

Globalement, je trouve que ton texte ne répond pas très bien à l'objectif posé.
Dans ton 1er point, qu'est-ce qui est indispensable pour répondre au sujet ?
Même remarque (encore plus flagrante) dans ton II- : avec ton §, réponds-tu au sujet ?
Sinon, pour ne pas rester dans le négatif, les idées à développer, tu les as. Reste à les associer correctement pour répondre au problème ! ;)


Retourner vers « Niveau Lycée »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités