mutation gêne allèle groupe sanguin

Kie

mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar Kie » 11 avr. 2015, 16:23

Bonjour!
Voilà je suis élève en seconde, ça fait un moment que j'ai travaillé sur l'adn et étant en seconde ma question risque d'être dans son sens incorrecte. Donc voilà le problème est le groupe sanguin. Pourquoi y a t'il 3 allèles? De normalement cela provient d'une mutation d'où le fait qu'un nucléotide diffère dans la séquence de nucléotide B et A et l'absence de ce nucléotide chez l'allèle O. Ce que je ne comprends pas c'est comment ces mutations auraient pu avoir lieu? Pourquoi 3 allèles? Si vraiment les 3 allèles proviennent d'une mutation sur l'un des allèles que j'appelle "original" admettons l'allèle A comment ce fait t'il que le système immunitaire n'est pas détruite la cellule mutée puisque si elle c'est mutée en allèle B cette cellule aurait produite une protéine que le système n'aurai pas reconnu. Pareil pour l'allèle O même si je ne suis plus sûre si ce dernier produit une protéine. Appliqué dans un cas général, comment le gêne
muté peut il se manifesté? Je ne parle pas du fait d'être réticent ou dominant mais du fait que cette cellule avec un gêne muté produit une protéine inconnu et le système immunitaire le laisse se développer et continuer d'augmenter le nombre de ce gêne

marie-claude segui
Messages : 11911
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar marie-claude segui » 11 avr. 2015, 16:47

Très bonne question!!!
Pour moi voilà des pistes, mais je n'ai pas la réponse:

Ces mutations ont eu lieu au cours de l'évolution aboutissant aux différentes espèces actuelles dont l'espèce humaine.

-- Ces mutations sont donc très anciennes... quel était le système immunitaire alors???
-- De plus il se trouve que le système immunitaire humain actuel ne détruit pas toutes les cellules portant des molécules codées par le génome muté: cas des cancers par exemple...
-- ....

marie-claude segui
Messages : 11911
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar marie-claude segui » 11 avr. 2015, 20:34

Kie a écrit :Je ne parle pas du fait d'être réticent ou dominant ...

récessif non?

Frederic Labaune
Messages : 13248
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar Frederic Labaune » 11 avr. 2015, 20:36

marie-claude segui a écrit :
Kie a écrit :Je ne parle pas du fait d'être réticent ou dominant ...

récessif non?

ou timide ?
Fred SVT inside

Kie

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar Kie » 11 avr. 2015, 21:38

Oui récessif pardon!
marie-claude segui a écrit :Très bonne question!!!
Pour moi voilà des pistes, mais je n'ai pas la réponse:

Ces mutations ont eu lieu au cours de l'évolution aboutissant aux différentes espèces actuelles dont l'espèce humaine.

-- Ces mutations sont donc très anciennes... quel était le système immunitaire alors???
-- De plus il se trouve que le système immunitaire humain actuel ne détruit pas toutes les cellules portant des molécules codées par le génome muté: cas des cancers par exemple...
-- ....

Oui donc ça expliquerait pour le développement de cancer et du coup les moyens "technologique" pour détruire ces cellules. Mais dans le cas du groupe sanguin c'est différents car si je me souviens bien du cours si on injecte du sang de type B par exemple à quelqu'un de type A ça ne peut fonctionner car le système immunitaire réagit aux protéines B
Merci pour votre réponse!

ondiraitlesud
Messages : 372
Enregistré le : 13 nov. 2010, 16:52
Lieu de travail ou de résidence : Bordeaux

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar ondiraitlesud » 11 avr. 2015, 22:19

Il suffit que la mutation ait lieu avant que le système immunitaire de l'individu soit mature (au cours du développement embryonnaire donc). Tu évoqueras rapidement ce point en terminale S.

Y.Thomas
Messages : 42
Enregistré le : 22 nov. 2009, 10:43
Lieu de travail ou de résidence : Paris

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar Y.Thomas » 12 avr. 2015, 05:30

Tu verras en terminale que les cellules du système immunitaire sont sélectionnées pour ne pas s'attaquer à l'organisme.
----
Pour que la mutation soit transmise à la descendance, il faut qu'elle ait lieu dans la lignée germinale.
La lignée des globules rouge n'en fait pas partie et c'est la seule où ces protéines s'exprime => cette mutation ne produit aucune protéine chez l'individu qui subit la mutation. ==> donc pas d'élimination par le SI.

En revanche, une fois transmises à la descendance, cette protéine fait partie de l'organisme et le mécanisme de sélection empêche le SI de s'y attaquer ==> nouveau génotype dans la population
----
En revanche, si chez un individu une mutation semblable se produit dans la lignée des globules rouges elle aura pour conséquence :
- aucune transmission possible à la descendance (ce n'est pas dans la lignée germinale)
- de toute façon, une destruction rapide de cette cellule après reconnaissance par le SI de la protéine produite
Ce qui fait qu'un individu gardera son groupe sanguin.

marie-claude segui
Messages : 11911
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar marie-claude segui » 12 avr. 2015, 07:38

Y.Thomas a écrit :- de toute façon, une destruction rapide de cette cellule après reconnaissance par le SI de la protéine produite
Ce qui fait qu'un individu gardera son groupe sanguin.


C'était, si j'ai bien compris la question de Kie... Comment apparaissent les groupes A, et O après mutation d'un gène ancestral, alors que le SI veille...

marie-claude segui
Messages : 11911
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar marie-claude segui » 12 avr. 2015, 07:42

Kie a écrit :Oui récessif pardon!Oui donc ça expliquerait pour le développement de cancer et du coup les moyens "technologique" pour détruire ces cellules. Mais dans le cas du groupe sanguin c'est différents car si je me souviens bien du cours si on injecte du sang de type B par exemple à quelqu'un de type A ça ne peut fonctionner car le système immunitaire réagit aux protéines B
Merci pour votre réponse!


Oui en effet c'est différent pour les groupes sanguins car les anticorps anti A et anti B sont présents dans l'organisme dès la naissance...

Y.Thomas
Messages : 42
Enregistré le : 22 nov. 2009, 10:43
Lieu de travail ou de résidence : Paris

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar Y.Thomas » 12 avr. 2015, 11:19

marie-claude segui a écrit :
Y.Thomas a écrit :- de toute façon, une destruction rapide de cette cellule après reconnaissance par le SI de la protéine produite
Ce qui fait qu'un individu gardera son groupe sanguin.


C'était, si j'ai bien compris la question de Kie... Comment apparaissent les groupes A, et O après mutation d'un gène ancestral, alors que le SI veille...


La mutation liée à l'apparition des groupes a eu lieu dans la lignée germinale de l'individu.
Le gène ne s'exprime pas dans la lignée germinale (seulement dans la lignée des globules rouges) donc le système immunitaire ne rencontre jamais la protéine.
Dans le descendant, la question de l'immunité ne se pose plus, vu qu'il est né avec le nouvel allèle.

(à la rigueur la mutation a pu se faire dans les premières phases du développement embryonnaire, mais comme le système immunitaire se met en place plus tard, il reconnaîtra cette protéine comme faisant partie de l'organisme).

Au final, dans le scénario évolutif, il n'y a jamais rencontre entre le groupe sanguin muté et le SI susceptible de le détruire.

marie-claude segui
Messages : 11911
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar marie-claude segui » 12 avr. 2015, 12:11

Y.Thomas a écrit :(à la rigueur la mutation a pu se faire dans les premières phases du développement embryonnaire, mais comme le système immunitaire se met en place plus tard, il reconnaîtra cette protéine comme faisant partie de l'organisme).

Au final, dans le scénario évolutif, il n'y a jamais rencontre entre le groupe sanguin muté et le SI susceptible de le détruire.

Mais c'est bien sûr!

ondiraitlesud
Messages : 372
Enregistré le : 13 nov. 2010, 16:52
Lieu de travail ou de résidence : Bordeaux

Re: mutation gêne allèle groupe sanguin

Messagepar ondiraitlesud » 12 avr. 2015, 12:12

Y.Thomas a écrit :
(à la rigueur la mutation a pu se faire dans les premières phases du développement embryonnaire, mais comme le système immunitaire se met en place plus tard, il reconnaîtra cette protéine comme faisant partie de l'organisme).


C'est ce que je disais plus haut.


Retourner vers « Niveau Lycée »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités