Réaction de Hill

DG.92

Réaction de Hill

Messagepar DG.92 » 30 oct. 2008, 15:32

Bonjour,

Quelques questions autour de la réaction de Hill…

On réalise une suspension d’organites cellulaires contenant en particulier des chloroplastes dans un tampon phosphate.
Cette extraction entraîne un altération de l’enveloppe des chloroplastes de telle sorte que les thylakoïdes restent intacts mais que les constituants du stroma se trouvent largement dilués dans le milieu ayant servi à l’extraction.

En principe, la réaction de Hill démontre que des chloroplastes isolés sont capables de produire du dioxygène si on leur donne un accepteur d’électrons et ceci en l’absence de source de CO2.

Cependant, peut-on considérer, au moment des mesures effectuées sur la suspension cellulaire, qu’une quantité non significative de CO2 se soit dissoute dans le milieu ?

Il me semblait effectivement plus facile de faire comprendre aux élèves que le CO2 n’est pas l’accepteur direct des électrons libérés lors de l’oxydation de l’eau si, en présence de CO2 et de lumière, on n’observe pas de dégagement de dioxygène.

En effet, en l’absence de CO2, on met en évidence que la production de dioxygène et que l’incorporation du CO2 dans des molécules glucidiques sont disjointes (phase photochimique et non photochimique). On montre bien que la libération de dioxygène est indépendante de la présence de CO2 mais j’ai tendance à croire que les élèves pourraient penser qu’on a fait que remplacer le CO2 par le réactif de Hill (on pourrait donc croire que le CO2, s’il était présent, pourrait accepter ces électrons) ; d’où ma question.

Cordialement.

marie-claude segui
Messages : 11909
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: Réaction de Hill

Messagepar marie-claude segui » 30 oct. 2008, 16:03

Bonjour,

Vous êtes ici dans la partie réservée aux élèves et leurs questions...
Cette question aurait eu sa place dans la partie "enseignement" car tous les collègues ne viennent pas dans cette partie réservée aux élèves... ;)

La réaction de Hill est une réaction d'oxydo réduction entre le réactif de Hill, qui est un fort oxydant (et de fait ne remplace pas le CO2, mais la coenzyme notér R)...et la chlorophylle oxydée (grâce aux photons) ...l'eau intervenant pour réduire la dite chlorophylle....(en simplifiant beaucoup) !

Pour réduire le CO2 dans le stroma, il faudra l'énergie de l'ATP... et on montre avec l'expérience de Gaffron que cette incorporation de CO2 n'est pas directement liée à la lumière, alors que la réduction du réactif de Hill, oui!

Donc je ne pense pas que les élèves s'ils font l'effort de bien suivre puissent faire cette confusion dont vous parlez!

Nous fermons ce fil, en espérant le poursuivre sur le forum!


Retourner vers « Niveau Lycée »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités