Gaucher, droitier

Frederic Labaune
Messages : 12935
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Gaucher, droitier

Messagepar Frederic Labaune » 21 nov. 2014, 11:01

Bonjour.

Il semblerait que le fait d'être droitier ou gaucher soit inné et que les droitiers soient bien majoritaires (alors que par exemple, le sexe-ratio est de 1)
Quelles explications pourrions-nous donner à nos élèves pour répondre à des questions portant sur ces observations ?
(ou dans le genre, les passages de droitier à gaucher sont-ils fréquents ? spontanément ?)

Merci beaucoup pour vos réponses éventuelles et pour votre implication dans ce forum.
Fred SVT inside

Jean-Michel HUPE
Messages : 13
Enregistré le : 06 nov. 2014, 16:29

Re: Gaucher, droitier

Messagepar Jean-Michel HUPE » 08 déc. 2014, 13:54

Bonjour,
j'ai posé la question à ma collègue Hélène Cochet, maître de conférences en psychologie du développement à l’université de Toulouse Jean Jaurès. Elle conduit des recherches sur le développement et l’évolution de la communication, et s’intéresse en particulier aux gestes communicatifs (notamment la fonction, la forme et l’asymétrie des gestes) produits par les jeunes enfants, les adultes et les primates non humains. Elle m'a fait l'amitié de proposer une réponse particulièrement complète :

"Il y a effectivement une composante génétique qui influence le développement de la préférence manuelle (par exemple, entre 30 et 50% - selon les études - des enfants nés de deux parents gauchers sont eux-mêmes gauchers, alors que seulement 3 à 10% des enfants nés de deux parents droitiers sont gauchers), mais il ne s’agit pas d’un déterminisme simple (tous les enfants de parents gauchers ne sont pas gauchers). Il y a une également une large composante environnementale, à la fois au niveau prénatal (position du fœtus dans l’utérus, exposition hormonale durant l’accouchement) et post-natal (imitation, outils et objets adaptés aux droitiers).
Il y a un avantage à cette latéralisation : on se spécialise de manière plus efficace pour le contrôle manuel, en particulier pour des activités de motricité fine. Le fait qu’une majorité de personnes soit latéralisée en faveur de la main droite pourrait s’expliquer par l’avantage que cela confère au niveau collectif : l’environnement est construit pour les droitiers (portes, outils, validation titre de transport pour le métro, etc.). Pour cette raison, les gauchers ont plus de facilité à utiliser leur main non dominante que les droitiers (et les passages de droitier à gaucher sont donc rares). Plusieurs hypothèses pourraient expliquer la présence de gauchers dans la population (environ 10-15%, une proportion qui semble constante depuis plusieurs milliers d’années) : la théorie du gaucher combattant par exemple montre que les gauchers ont un avantage individuel dans des situations de face à face (des situations de combat chez nos ancêtres, mais c’est davantage illustré de nos jours dans certains sports), car ils sont habitués à affronter des droitiers, alors que les droitiers ne sont pas habitués à affronter des gauchers.
La question de la préférence manuelle se complexifie si on distingue plusieurs types d’activités : il a été montré que la préférence pour la main droite est plus importante et se développe plus tôt pour la production de gestes communicatifs (geste de pointage par exemple) que pour la manipulation d’objets. Cette préférence est également plus forte pour des activités qui impliquent les deux mains (par exemple, frotter une allumette avec la main dominante en tenant la boîte avec l’autre main) que pour des activités unimanuelles plus simples (saisir un objet).
Enfin, il existerait aussi des liens entre la préférence manuelle et les asymétries hémisphériques pour certaines fonctions (par exemple, faire des gestes avec la main droite pourrait être lié à la dominance de l’hémisphère gauche pour le contrôle du langage).

Un ouvrage en français qui traite de ces questions :

Fagard, J. (2004). Droitiers/Gauchers : des asymétries dans tous les sens. Marseille: Solal.

Et un article en anglais dans lequel d’autres références peuvent être utiles :

Cochet, H., & Byrne, R. W. (2013). Evolutionary origins of human handedness: Evaluating contrasting hypotheses. Animal Cognition, 16, 531-542.
"

Frederic Labaune
Messages : 12935
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: Gaucher, droitier

Messagepar Frederic Labaune » 08 déc. 2014, 22:32

Bonjour.
Je profite de mes supers pouvoir de modo pour répondre.
Un grand merci pour la recherche d'une personne qualifiée.
Vous remercierez aussi Madame Cochet pour ses explications, claires et complètes.
Fred SVT inside


Retourner vers « JM.HUPE (2014) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité