Décharge ovulante

Forum ouvert en mars-avril pour des questions de physiologie animale.
Frederic Labaune
Messages : 12832
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Décharge ovulante

Messagepar Frederic Labaune » 13 mars 2014, 09:21

Bonjour.

Si l'on peut comprendre (enfin, tout est relatif) comment le rétrocontrôle change de nature quand le follicule est mûr (un taux élevé d'oestrogènes fait passer d'un rétrocontrôle négatif à un rétrocontrôle positif), j'avoue avoir bien du mal à expliquer comment on passe d'un rétrocontrôle positif à un rétrocontrôle négatif au quatorzième jour.
Qu'est ce qui interrompt la boucle "+/+" ?

Merci pour votre réponse.
Fred SVT inside

Frederic Labaune
Messages : 12832
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: Décharge ovulante

Messagepar Frederic Labaune » 18 mai 2014, 14:21

Hello

La réponse ne venant pas, c'est un de nos membres du forum qui donne les explications

g.leblanc a écrit :Chez la femme, GnRH et LH sont sécrétés de manière pulsatile.

Au 14ème jour, l'ovulation est suivi par la sécrétion de progestérone.
Cette progestérone diminue la fréquence des pulses de LH et augmente leur amplitude. On a donc un feedback négatif de la progestérone sur la LH.

Les cellules de la granulosa sécrétent de l'inhibine A qui se fixent sur des récepteurs spécifiques au niveau de l'hypophyse diminuant la synthèse d'ARN codant pour les sous-unibté bêta de la FSH.

LH et FSH subissant un feedback négatif, on aura une diminution de la sécrétion d'oestrogène.
D'autre part, l'inhibine A modifie aussi l'action de la P450 aromatase en ralentissant la transformation de la testostérone en oestradiol.


Merci.
8-)
Fred SVT inside


Retourner vers « R. CADET (2014) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité