question pratique concernant les épreuves écrites

Pour préparer les concours internes.
paléocène
Messages : 1
Enregistré le : 28 août 2012, 17:48
Lieu de travail ou de résidence : lyon

question pratique concernant les épreuves écrites

Messagepar paléocène » 01 déc. 2013, 21:00

Bonjour,
je me demandais si au cours des épreuves écrites concernant l'épreuve pédagogique sur dossier il était possible de découper des documents du dossier, de les modifier et de les coller dans la copie d'examen (exemples : dans le cadre d'une production élève attendue, ou d'une simplification pédagogique d'un document ...)
Merci pour votre temps accordé à me répondre.
Cordialement,
une enseignante.

Gérard BONHOURE
Messages : 6
Enregistré le : 28 nov. 2013, 07:26

Re: question pratique concernant les épreuves écrites

Messagepar Gérard BONHOURE » 04 déc. 2013, 21:27

Les consignes peuvent changer selon les années. Il est donc d'abord nécessaire de lire avec beaucoup de soin toutes les indications. Partant de ce principe, tout ce qui n'est pas interdit est autorisé... Deuxième obstacle, si l'on considère que le copier-coller n'a pas été interdit : le tirage du sujet. En effet, si celui ci a été fait en recto verso, tout coup de ciseau détériore immédiatement l'ensemble de la feuille et le geste n'est pas anodin. Donc, à bien peser.

Surtout, pour ce qui est de l'efficacité au regard de l'épreuve et de l'indication significative que cela peut apporter sur vos capacités, le geste n'a de sens que si, après collage, vous intervenez sur le document : annotations, indication d'un maximum, minimum, optimum sur une courbe, visualisation d'une KM par exemple. C'est à dire que le copier coller doit absolument apporter une plus-value par rapport au texte écrit, à tout schéma qui pourrait être réalisé etc. L'ensemble collage + intervention sur le document doit donc revêtir à vos yeux un caractère "irremplaçable". Les objectifs que vous indiquez peuvent correspondre à ces critères.

Par conséquent, s'il n'est pas interdit, il est recommandé de ne pas abuser du procédé afin qu'il préserve sa force démonstrative. On peut en faire un choix technique, adapté, mais en aucun cas un "truc" banalisé.


Retourner vers « G. BONHOURE (2014) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité