Origine des fluides hydrothermaux

pour s'informer sur la mission océanographique "ODEMAR"
Frederic Labaune
Messages : 12832
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Origine des fluides hydrothermaux

Messagepar Frederic Labaune » 18 nov. 2013, 16:59

Bonjour

Au cours de mes études, j'avais appris que l'eau était un élément magmatophobe et donc que dans des zones où l'on trouve du magma, on avait production d'eaux en général très chargées en éléments (tout ce qui reste après une cristallisation).
On retrouverait une part de ces eaux dans certaines stations thermales.
- ai-je encore juste ou ai-je tout mal compris (ce qui ne serait pas étonnant)
- au niveau des "fumeurs" de dorsales, y a-t-il une part de cette eau d'origine magmatique ou est-ce seulement des eaux d'infiltration qui remontent à la surface du plancher océanique ? comment pouvez-vous différencier les deux origines ?

Merci pour vos réponses éventuelles et merci pour votre participation au forum.
Fred SVT inside

Valérie CHAVAGNAC
Messages : 2
Enregistré le : 01 nov. 2013, 15:22

Re: Origine des fluides hydrothermaux

Messagepar Valérie CHAVAGNAC » 25 nov. 2013, 00:04

Bonjour,

Il y a toujours une certaine quantité d'eau dans un magma, mais aux conditions pression et température auxquelles un magma cristallise, on ne peut plus vraiment parler d'"eau", mais plus dune fluide à l'état super-critique. Généralement les éléments chimiques qui sont peu compatibles lors de la cristallisation du magma ont tendance à s'accumuler dans cette phase. Pour retrouver la contribution de cette phase, il faudrait alors un dégazage magmatique à mon avis. Je ne crois pas que nous ayons de telles eaux dans les stations thermales. Il s'agit plus d'eau météorique qui a percolé à une certaine profondeur dans le substratum, léchant et interagissant lors de la percolation avec le substratum, pour ressortir en surface sous forme d'eaux thermales.

Pour ce qui concerne les systèmes hydrothermaux à l'axe des dorsales, il existe une chambre magmatique en profondeur, c'est la source de chaleur permettant la circulation de fluide. En milieu marin, il s'agit d'eau de mer dont la composition chimique s'altère au fur et à mesure de sa percolation dans la croute océanique. Comme les conditions P-T changent, l'eau de mer peut subir une séparation de phase en profondeur: une phase "vapeur" à faible densité et une phase "salée" lourde, riche en sel qui a tendance à se stocker en profondeur. Pour identifier si nous avons une contribution d'un fluide d'origine magmatique, il faudrait tracer un élément chimique caractéristique d'un dégazage magmatique. Je pourrais citer le CO2 à titre d'exemple, mais aussi tout autre élément chimique ayant une "volatilité". C'est encore un sujet de débat.

La plupart du temps, nous recherchons les inclusions fluides dans les minéraux primaires lors de la cristallisation du magma. Par analyse chimique de ces inclusions, nous avons un "proxy" de la composition chimique du "fluide magmatique". Mais c'est loin d'être trivial car elles sont généralement petites (- de 30microm).

Bonne journée,
Valérie


Retourner vers « V. CHAVAGNAC (2013) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité