Mitoses inhabituelles

MailMan
Messages : 265
Enregistré le : 02 juin 2010, 19:32

Mitoses inhabituelles

Messagepar MailMan » 26 sept. 2013, 09:22

Bonjour, lorsque l'on parle d'erreurs lors de mitoses on parle souvent des mutations génétiques ou d'aneuploïdie. Mais je n'ai pas connaissances d'anormalité liées à d'autres éléments que l'ADN. N'y a t'il jamais de mitoses inhabituelles donnant par exemple une cellule à deux ou plusieurs noyaux ? Ou une cellule sans ADN et une autre avec tous les chromosomes ? Une mitose ne donnant une super cellule ou 3 cellules ? Des répartitions inhabituelles des organites ou une absence de duplication de ceux ci...

Et si cela survient, quel est le devenir de ce type de cellules ?
Et aussi,est ce qu'un taux a été quantifié pour ce type d'erreur ?

Merci.

-YB-
Messages : 390
Enregistré le : 20 août 2008, 20:12
Lieu de travail ou de résidence : Créteil
Contact :

Re: Mitoses inhabituelles

Messagepar -YB- » 30 sept. 2013, 03:40

Bonsoir

Les divisions asymétriques sont fréquentes, et peuvent concerner de nombreux éléments cellulaires. Lorsqu'on évoque ce terme, on pense tout de suite aux cellules souches (elles subissent une division asymétrique, l'une des cellules filles conservant le "caractère souche") mais il suffit de regarder un bourgeon de levure ou un globule polaire pour réaliser ce qu'est une division asymétrique, avec asymétrie de répartition des ressources cellulaires, dont les organites... Ces deux exemples vous montrent que ces divisions ne sont pas forcément des "erreurs" et que le destin des cellules-filles concernées n'est pas obligatoirement la mort cellulaire.
Si vous voulez des exemples de répartition asymétrique, je vous suggère ce papier de 2009 qui montre que tous les organites peuvent être "mal" répartis, en général sans grande incidence pour les cellules-fille à condition qu'elles récupèrent un échantillon de l'organite en cause. Ce papier plus récent parle même d' "organites" ésotériques (granules P, Aggrésomes) et tire les même conclusions.

Les endomitoses sont aussi un phénomène connu et peuvent donner des plasmodes (pensez au schizonte Plasmodium falciparum). Plus proche de nous, les mégacaryocytes à l'origine des plaquettes sanguines sont issus d'endomitoses ; ils ont un noyau pluriploïde. Un bon tiers des hépatocytes ont deux noyaux issus d'une cariodiérèse sans cytodiérèse. La partie multinucléée du trophoblaste est issue en partie d'un processus d'endomitose, même s'il est entretenu par la suite par fusion cellulaire (et la structure résultante est un syncitium, d'où son nom…). On pourrait ainsi multiplier les exemples...

Ces "anomalies" sont donc fréquentes et… physiologiques ! :mrgreen:

MailMan
Messages : 265
Enregistré le : 02 juin 2010, 19:32

Re: Mitoses inhabituelles

Messagepar MailMan » 02 oct. 2013, 17:01

MErci, cela me remet en perspective les mitoses.


Retourner vers « Y BASSAGLIA (2013) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité