Trouver des gabbros exceptionnels

En direct en janvier, février 2013
marie-claude segui
Administrateur
Messages : 11741
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Trouver des gabbros exceptionnels

Messagepar marie-claude segui » 15 janv. 2013, 17:57

Bonsoir,
Vous nous avez écrit cela ;) ... Qui nous donne envie d'en savoir plus!

Les échantillons ramenés pour l'instant sont des gabbros ... des échantillons assez exceptionnels. Il font partie des rares échantillons de gabbro frais retirés de la croûte océanique, d'où leur intérêt ! Nous rentrons dans la période où le matériel observé, analysé est protégé dans le cadre d'un moratoire (délai pendant lequel on ne communique pas sur les données acquises pour laisser le temps aux équipes de publier).


Qu'est ce qu'un gabbro "exceptionnel"? sans métamorphisme ou altération? avec de gros cristaux?
Cela peut-il arriver de trouver des minéraux inconnus?
Pourquoi les forages ne se font-ils pas le long d'une ligne plutôt que toujours au même point? pour avoir un échantillonnage plus représentatif... Pour des raisons de facilité?

Merci à vous

berenguer
Messages : 42
Enregistré le : 12 juin 2012, 22:01
Lieu de travail ou de résidence : valbonne

Re: Trouver des gabbros exceptionnels

Messagepar berenguer » 16 janv. 2013, 00:54

Bonjour,

Ces gabbros sont exceptionnels pour nous car, pour la première fois, nous avons un échantillonnage relativement cohérent (le long d'une coupe permettant d'établir les relations mutuelles entre les différentes lithologies, le taux d'altération de ces roches et l'espacement des zones altérées, leurs relations avec les failles etc...) de la croûte profonde crée le long des dorsales rapides. Pas de nouveaux minéraux (comme dans le cas de la Lune et de Mars, en fait!), mais des textures particulières que nous n'avions jamais observées par ailleurs et qui sont le témoins des détails des processus dynamiques et chimiques dans la chambre magmatique. Pourquoi ne pas faire de transect ?. L'idée est bonne mais ce n'est pas l'approche que nous privilégions ici, car notre objectif n'est pas cartographique comme ce le fut pour d'autres expéditions. En fait, l'échantillonnage en sous-marin du secteur du Hess Deep a permis d'effectuer une sorte de cartographie de la région (cartographie grossière car essentiellement sur des éboulis!). Ce qui nous manque, c'est une belle coupe continue dans une zone cohérente.


Retourner vers « mission IODP Hess Deep Crust (2013) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité