Transferts d´ARN par mycorhizes

Symbiose, mycorhize, mycologie, microbiologie, botanique, écologie, évolution
Prothalle
Messages : 11
Enregistré le : 21 mai 2016, 18:51
Lieu de travail ou de résidence : Chine

Transferts d´ARN par mycorhizes

Messagepar Prothalle » 27 déc. 2017, 10:27

Bonjour,

Tout d´abord merci pour vos réponses sur les impacts de l´agriculture (pas seulement intensive, donc) sur les champignons mycorhiziens.

Je suis en train de lire Vivre ensemble, de H. Coves et C. Jacson, consacré entre autre aux truffes, et je découvre que par la symbiose mycorhizienne, des ARN sont échangés entre la plante et le champignon... mais aussi d´une plante à l´autre (pas forcément de la même espèce) via le réseau mycélien !

Lire ceci est un véritable choc, et je m´excuse par avance pour le nombre de questions que cela génère.

Tout d´abord, dans ce ballet d´ARN qui circulent dans le sol, seuls des ARN végétaux sont-ils transférés de plante à plante, ou au passage des ARN fongiques sont-ils exportés également par les champignons ?

J´imagine comment ces ARN végétaux peuvent être conduits à l´intérieur d´un hyphe, dans la mesure où certains hyphes sont des syncytiums (syncytia ?). Mais a-t-on élucidé de quelle façon ces ARN traversent les membranes plasmiques et les parois cellulaires des partenaires ? Est-ce par exocytose/endocytose "généraliste", ou bien y a-t-il des transporteurs spécifiques, voire des ponts cytoplasmiques ?

Y a-t-il eu des expériences pour déterminer si le transport et le transfert de ces ARN sont aléatoires dans le réseau mycélien, ou bien polarisés ? Autrement dit, toutes les plantes connectées à un même réseau ont-elles la même "importance", ou bien certains individus sont-ils davantage émetteurs d´ARN que d´autres, lesquels seraient de facto davantage récepteurs ? Par exemple le flux d´ARN est-il polarisé par l´âge des plantes, leur taille, leur espèce, voire leur sexe pour les espèces dioïques ?

D´autre part, de quel genre d´ARN s´agit-il : seulement des ARNm, ou aussi des micro ARN ? (pour les ARNm, je suppose qu´ils codent surtout des facteurs de transcription ?)
Enfin, a-t-on une idée des rôles que ces ARN jouent ? Hervé Coves cite un rôle de défense (je suppose des ARNm impliqués dans la réaction aux attaques de prédateurs ou parasites), mais y en a-t-il d´autres ? Par exemple des ARN liés au stress hydrique, à l´endurcissement, etc. ?

Pourriez-vous me conseiller des références, anglophones ou francophones, qui traitent de ces échanges d´ARN (notamment l´aspect moléculaire, mais pas que) ?

Merci encore pour vos lumières. Vous écriviez dans un autre message que la notion d´espèce est un concept avec un part d´arbitraire ; de même dans certains cas, la notion d´individu et de ses délimitations semble également à nuancer.

Marc-André SELOSSE
Messages : 33
Enregistré le : 03 juil. 2012, 12:34

Re: Transferts d´ARN par mycorhizes

Messagepar Marc-André SELOSSE » 03 janv. 2018, 22:47

Hélas, à ma connaissance cher ami, il n'y a pas de preuve de transfert d'ARN de la plante aux champignons ou vice-versa. Ni d'une plante à l'autre par le réseau mycorhizien. Ces dernier temps, la littérature de vulgarisation sur les réseaux mycorhiziens s'est pas mal emballée… jusqu'au-delà des faits scientifiques et de leurs fenêtres de validité (souvent in vitro ou en microcosme).
Il existe quelques preuves de transferts de petit ARN régulateurs (interférents) des aliments vers les cellules intestinales des souris - mais rien vers la lignée germinale, et sans effet phénotypique connu.
J'avais fait un point vers la fin du chapitre 1 de mon livre "jamais seul", paru l'an dernier chez Actes Sud, sur ce que l'on connaît des réseaux mycorhiziens : mes équipes de recherche travaillent là-dessus et savent bien les limites et les difficultés de l'étude de ces réseaux. Ce sont des objets fascinants, dont l'étude ne fait que commencer.

Voir aussi à ce sujet l'article n° 80 sur
http://isyeb.mnhn.fr/annuaire-et-pages- ... garisation

PS - sur la nécessité de revoir la notion d'individu : pardon de cette pub appuyée mais… c'est justement l'une des conclusions finales de mon ouvrage mentionné plus haut ! Eric Bapteste va bientôt publier "Tous entrelacés" (chez Belin) fin février 2018 qui cause aussi de cela !


Retourner vers « MA. SELOSSE (2013 et 2017) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité