coloration des lichens

Symbiose, mycorhize, mycologie, microbiologie, botanique, écologie, évolution
nathaliebisson
Messages : 1
Enregistré le : 17 avr. 2011, 22:55
Lieu de travail ou de résidence : lyon

coloration des lichens

Messagepar nathaliebisson » 28 nov. 2012, 17:17

Bonjour,
vous avez dernièrement expliqué comment colorer des lichens et la mise en oeuvre de votre protocole s'est bien passé. En l'absence de bleu coton au laboratoire, j'ai essayé le bleu trypan avec succès. Cependant, je constate que si le colorant est dissout dans l'eau, les algues sont bien vertes. S'il est dissous dans l'acide lactique comme vous le suggériez, les algues apparaisent rouges au microscope. Est ce aussi ce que vous observez et est ce lié à une propriété de la chlorophylle? cela crée une difficulté pour les élèves qui devraient reconnaitre des algues à leurs chloroplastes.
D'autre part, sur certains lichens foliacés, j'observe une couche de surface (face supérieure) qui ne semble pas cellulaire et que j'ai envie d'appeler cuticule. Ai-je mal interprété mon observation, ou s'agit-il d'un produit du métabolisme du champignon, de l'algue, ou des deux?
merci d'avance pour vos réponses.
cordialement

Marc-André SELOSSE
Messages : 26
Enregistré le : 03 juil. 2012, 12:34

Re: coloration des lichens

Messagepar Marc-André SELOSSE » 28 nov. 2012, 22:46

Je découvre cette observation... Il est vrai que l'acide lactique permet une meilleure pénétration du colorant - et il n'est pas rare de voir les algues colorées en bleu, et donc peu reconnaissables. La solution aqueuse (que je n'ai jamais essayée) colore en général moins bien les champignons, mais dans ce cas, à vous croire, ce n'est pas gênant et au contraire, cela entrave la coloration non souhaitée des algues. Je vais vérifier à l'occasion (je suis preneur de la composition exacte de votre BT). En revanche, la coloration rouge des algues que vous rapportez me déconcerte : vert + bleu = bleu noirâtre... pas rouge (j'ai jamais eu cette couleur).

Je serai ravi de voir les images de ce revêtement que vous dites (je la connais de microscopies électroniques et plus rarement de coupes optiques). Il s'agit sans doute d'assises externes de la paroi des hyphes (donc a priori d'origine purement fongique). En effet, la paroi externe des hyphes est susceptible de différenciations : par ex. des assises externes mucilagineuses et hydrophiles expliquent le collant de la surface de certaines fructifications de champignon. A mon avis, vous observez une telle assise externe, qui doit colmater les espaces entre hyphes et assurer l'imperméabilité et/ou la cohérence du cortex.

Si vous me faites passer des documents complémentaires, je mettrais en ligne...

Marc-André SELOSSE
Messages : 26
Enregistré le : 03 juil. 2012, 12:34

Re: coloration des lichens

Messagepar Marc-André SELOSSE » 29 nov. 2012, 00:46

Sur la microscopie électronique à transmission jointe, réalisée par R. Honegger, voyez comme les hyphes du cortex sont cohérentes et soudées par d'épaisses parois entre elles...

Image


Retourner vers « MA. SELOSSE (2013 et 2017) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité