Classification des lichens

Symbiose, mycorhize, mycologie, microbiologie, botanique, écologie, évolution
odile973
Messages : 4
Enregistré le : 25 août 2008, 11:44
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Poitiers
Contact :

Classification des lichens

Messagepar odile973 » 27 août 2012, 21:16

Bonjour,

Je suis en collège. Les lichens, symbiose entre une algue (ou une cyanobactérie) et un champignon, peuvent-ils être classés dans un seul groupe ? Alors qu'on apprend bien aux élèves à classer dans des groupes emboîtés les organismes vivants... Comment leur expliquer le cas des lichens, si courant dans notre environnement ?

D'avance merci,
Odile
Académie de Poitiers

Marc-André SELOSSE
Messages : 33
Enregistré le : 03 juil. 2012, 12:34

Re: Classification des lichens

Messagepar Marc-André SELOSSE » 28 août 2012, 12:36

Chère Odile,

Un lichen est un organisme composite, fait d’un champignon et d’un clone d’algue. Ce n’est pas un organisme à proprement parler, et il se ne constitue pas à une espèce unique ! Vouloir le classer, c’est, en exagérant, un peu comme si on demandait de classer les écosystèmes, puisqu’ils contiennent des organismes… L’algue possède son propre nom et est classée soit parmi les Cyanobactéries, soit dans les Chlorobiontes, avec d’autres algues vertes ; le champignon aussi ! D'ailleurs, le nom qu’on qualifie injustement de nom « du lichen » (par ex. Xanthoria parietina, Peltigera canina…) est en fait celui du champignon, qui lui aussi a sa place dans la classification (le plus souvent, un Ascomycète). Autrefois, avant que leur nature double n'ait été détectée, les lichens avaient une place propre (souvent près des algues ou des bryophtes), mais c'est de l'histoire ancienne - avant la seconde moitié du XIXème siècle.

Donc le lichen ne peut guère servir à illustrer comment on classe. En revanche, il peut servir à montrer que parfois deux organismes vivent étroitement "entrelacés" (notion de symbiose; on peut même évoquer le bénéfice réciproque), tout comme nous-mêmes avec les bactéries de notre tube digestif, ou (plus connu des collégiens ?) l’anémone et le poisson-clown… En aucun cas, on ne classe ces deux symbioses dans l’arbre du vivant : on y classe séparément chacun de leurs membres (= chaque symbiote).

Très cordialement ! Marc-André


Retourner vers « MA. SELOSSE (2013 et 2017) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité