avant la Pangée

Géologie
laury
Messages : 293
Enregistré le : 29 juin 2009, 16:48
Lieu de travail ou de résidence : montpellier

avant la Pangée

Messagepar laury » 15 févr. 2012, 15:38

Vers la période du Silurien, des continents dérivaient les uns par rapport aux autres (c'est que j'ai pu lire) pour finir par "se rencontrer" et former la Pangée. Quel était le moteur de leur dérive puisque apparemment il n'y avait pas de dorsale?
A partir de quelle période peut-on parler de continents et enfin qu'est-ce qui différentie la croûte terrestre d'une croûte continentale au tout début de notre Terre?

laury
Messages : 293
Enregistré le : 29 juin 2009, 16:48
Lieu de travail ou de résidence : montpellier

avant la pangée

Messagepar laury » 20 févr. 2012, 18:24

Je reformule ma question; qu'est-ce qui faisait bouger les continents avant la Pangée? J'aimerais vraiment avoir une réponse.

Georges CEULENEER
Messages : 22
Enregistré le : 07 oct. 2011, 13:38

Re: avant la Pangée

Messagepar Georges CEULENEER » 22 févr. 2012, 17:34

Bonjour,

Et je profite de ce message pour m'excuser auprès des participants au forum à qui je n'ai pas encore répondu. Je suis relativement surchargé ces temps-ci. Je m'engage bien entendu à répondre à toutes les questions, mais ne peux être certain de maintenir un rythme très serré.

J'en reviens à votre question très intéressante.
Le Silurien est une époque relativement récente de l'histoire de la Terre (un peu plus de 400 Ma, soit un dixième de l'âge de la Terre seulement) et l'on est a peu près certain que la tectonique globale y fonctionnait selon un mode très proche (voire totalement semblable) du mode actuel, avec des zones de subduction et des dorsales océaniques, des points chauds, des zones de collisions... Il est vrai qu'il n'y a plus de croûte datant du Silurien dans les océans actuels : les croûtes océaniques dont les dorsales d'origine sont toujours actives sont toutes plus jeunes que le début du Mésozoïque (environ 200 Ma, cad 2 fois plus jeunes que le Silurien). Elles sont "sur le point" (à l'échelle des temps géologiques, bien sûr!) de disparaître à leur tour, englouties dans les zones de subduction. Mais nous avons une tripotée d'ophiolites paléozoïques montrant que le mode de formation de la croûte océanique était tout à fait semblable au mode actuel. Donc, ce qui faisait bouger les plaques (et donc les continents) au Silurien sont les mêmes processus plus ou moins directement liés à la convection globale du manteau que ceux qui animent les plaques à l'heure actuelle.
L'on se pose en effet la question de savoir à quelle époque a démarré la tectonique des plaques. Beaucoup pensent que la convection mantellique a démarré dès les premiers âges de la terre, et qu'une tectonique des plaques existait donc dès les origines, même si les plaques étaient probablement plus fines, moins rigides, qu'à l'heure actuelle. D'autres pensent que la tectonique des plaques s'est "installée" sur Terre à la fin de l'Archéen, vers 2,5 milliards d'années.
Avant cela, l'intérieur de la terre était manifestement plus chaud si l'on en juge par l'abondance de komatiites à cette époque (les komatiites sont des laves ultrabasiques qui s'épanchèrent à la surface du globe presque exclusivement à l'Archéen et dont la température atteignait 1600°C, contre 1200°C pour les éruptions les plus chaudes des temps modernes (à l'exception des komatiites Crétactées des îles Gorgones qui restent un grand mystère pour les pétrologues!).
Il existe des formations proches des ophiolites datant de l'Archéen, ce sont les "ceintures de roches vertes", mais elles sont tellement métamorphisées qu'il est difficile de savoir sans ambigüité si elles sont les témoins de processus similaires à ceux ayant cours aux dorsales océaniques actuelles.

marie-claude segui
Administrateur
Messages : 11746
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: avant la Pangée

Messagepar marie-claude segui » 22 févr. 2012, 20:42

Georges CEULENEER a écrit :Et je profite de ce message pour m'excuser auprès des participants au forum à qui je n'ai pas encore répondu. Je suis relativement surchargé ces temps-ci. Je m'engage bien entendu à répondre à toutes les questions, mais ne peux être certain de maintenir un rythme très serré.


Ne vous inquiétez pas! Tout cela est très bien pour nous...
les dorsales ne disparaîtront pas tout de suite si j'ai bien compris! ;)
Merci pour ce temps précieux que vous nous consacrez...!

laury
Messages : 293
Enregistré le : 29 juin 2009, 16:48
Lieu de travail ou de résidence : montpellier

avant la Pangée

Messagepar laury » 23 févr. 2012, 11:51

Merci beaucoup de votre réponse; tout ceci donne envie d'en savoir plus et de se replonger dans des cours, des articles...


Retourner vers « G CEULENEER (2012) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité