Est ce que le lien entre CO2 et réchauffement est évident ?

climats anciens
MailMan
Messages : 265
Enregistré le : 02 juin 2010, 19:32

Est ce que le lien entre CO2 et réchauffement est évident ?

Messagepar MailMan » 25 nov. 2011, 23:50

Bonjour,

le lien entre CO2 et réchauffement climatique paraît a priori évident mais il semble que cela soit très loin d'être aussi simple que cela.
Pourriez-vous expliquer pourquoi ce lien entre CO2 et réchauffement climatique n'est pas aussi évident ?

Yves GODDERIS
Messages : 11
Enregistré le : 12 oct. 2011, 10:24

Re: Est ce que le lien entre CO2 et réchauffement est éviden

Messagepar Yves GODDERIS » 01 déc. 2011, 17:07

Le CO2 étant un gaz à effet de serre, en ajouter dans l'atmosphère réchauffe inévitablement le climat. Ceci dit, les variations de CO2 dans l'atmosphère ne sont pas forcément toujours la cause initiale d'un changement climatique. L'exemple le plus connu est l'entrée en glaciation au cours des cycles quaternaires. Cette entrée en glaciation trouve sa cause dans une baisse de l'insolation aux hautes latitudes de l'hémisphère nord en réponse aux variations orbitales. On s'attend donc à voir la température changer avant le changement de CO2. Par contre, le refroidissement initié perturbe le cycle du carbone, qui répond en réduisant la teneur en CO2. C'est donc une rétroaction positive qui renforce le refroidissement, lui-même renforcer plus avant par la baisse de la teneur en vapeur d'eau dans l'air.
Aujourd'hui, le lien entre les émissions de CO2 par les activités humaines et la croissance du CO2 dans l'air ne fait aucun doute : le CO2 atmosphérique a la signature isotopique du carbone fossile brûlé (pétrole, gaz, charbon). On est donc face à un forçage direct qui réchauffe le climat. La corrélation est cependant plus subtile, car la réponse du climat au CO2 n'est pas linéaire, ce qui explique pourquoi le CO2 grimpe exponentiellement alors que la température augmente linéairement.
Dans le passé géologique, les liens CO2-température se compliquent. Entre en jeu les passages océaniques qui s'ouvrent ou qui se ferment, les continents qui se déplacent, les barrières orographiques qui apparaissent ou sont érodées. Tout ces facteur géophysiques modifient la circulation océanique et atmosphérique, et donc le climat, et donc le cycle du carbone. En général, la rétroaction est plutôt négative : si le climat se refroidit, le dissolution des roches silicatées se ralentit, consommant moins de CO2, et donc le CO2 croît dans l'air, compensant le refroidissement initial. Notez que cette rétroaction négative ne fonctionne qu'à l'échelle de quelques millions d'années. Elle joue très peu à l'échelle du Quaternaire, et probablement pas du tout à l'échelle humaine.


Retourner vers « Y GODDERIS (2011) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité