Gulf Stream

climats anciens
Frederic Labaune
Messages : 13116
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Gulf Stream

Messagepar Frederic Labaune » 11 nov. 2011, 15:46

Bonjour.

Une des hypothèses envisagées pour prévoir les climats futurs est l'arrêt du Gulf Stream (ou alors mes connaissances commencent à dater et cette hypothèse ne tient plus debout)
Est-ce que ce phénomène a déjà eu lieu par le passé ? quelles en ont été les conséquences ?

(l'arrêt du Gulf Stream serait une conséquence du réchauffement climatique, mais cet arrêt provoquerait une glaciation... oeuf ? poule ?)

Un grand merci pour vos éclaircissements éventuels.
Fred SVT inside

Yves GODDERIS
Messages : 11
Enregistré le : 12 oct. 2011, 10:24

Re: Gulf Stream

Messagepar Yves GODDERIS » 21 nov. 2011, 08:57

Je ne vous oublie pas. Je collecte de l'info sur la question.

Yves GODDERIS
Messages : 11
Enregistré le : 12 oct. 2011, 10:24

Re: Gulf Stream

Messagepar Yves GODDERIS » 08 déc. 2011, 15:58

L'arrêt possible du Gulf Stream est une question qui a pas mal secoué les médias et la communauté scientifique il y a quelques années. Le Gulf stream est un courant de surface, donc en grande partie piloté par les vents, qui se branche sur la circulation thermohaline de l'océan. La grande question est donc plutôt : la circulation thermohaline peut-elle se ralentir, voire stopper dans le futur ?
La fonte de la calotte du Groenland injecte de l'eau douce dans l'Atlantique nord, dans une zone de formation d'eau profonde qui est un des moteurs de la circulation thermohaline globale. Cette eau douce est moins dense et perturbe donc la plongée des eaux profondes. On peut donc s'attendre dans le futur à un ralentissement de cette circulation. Conséquences : on évacue moins de calories "froides" de la zone polaire nord par la plongée d'eaux froides, et on amène moins de chaleur vers le nord par le gulf stream. Résultat : refroidissement de l'Europe. L'amplitude de ce refroidissement est mal connue pour le futur. Si l'arrêt était complet, on refroidirait l'Europe de 2 à 3°C en moyenne, ce qui est considérable. Néanmoins, la plupart des modèles prévoient un ralentissement léger de la circulation dans le futur, mais certainement pas un arrêt complet. L'amplitude de ce ralentissement dépend de la vitesse de fonte de la calotte du Groenland, qui varie d'une étude à l'autre.

Des perturbations importantes se sont déjà produites dans le passé. Il y a 12 000 ans, en pleine phase de déglaciation, se produit un événement de refroidissement brusque (jusqu'à 5°C de moins en Europe), qui dure environ un millénaire. On appelle ce retour à des conditions glaciaires, le Younger Dryas. On pense que l'énorme calotte qui se trouvait alors sur le nord de l'Amérique du Nord et qui était en train de fondre, a libéré brusquement de grandes quantités d'eau douce dans l'Atlantique Nord, bloquant ainsi la circulation thermohaline et refroidissant l'hémisphère nord.


Retourner vers « Y GODDERIS (2011) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité