Mendel et le contexte scientifique de l'époque

Histoire des sciences
alice
Messages : 58
Enregistré le : 11 juil. 2008, 16:19
Lieu de travail ou de résidence : academie de toulouse

Mendel et le contexte scientifique de l'époque

Messagepar alice » 01 oct. 2011, 14:08

Bonjour,

Les travaux de Mendel étaient destinés à l'amélioration des plantes. C'est par là que nous débutons la génétique en TS Spé.

Le contexte scientifique de cette époque était-il uniquement ou principalement tourné vers la botanique pour l'amélioration des plantes cultivées, ou bien existait-il d'autres axes de recherche?

Ce contexte était-il le même dans toute l'Europe?

Merci pour vos réponses.

Laurent LOISON
Messages : 13
Enregistré le : 30 août 2011, 16:32

Re: Mendel

Messagepar Laurent LOISON » 05 oct. 2011, 11:19

Bonjour,

Effectivement le développement de la génétique fut d'abord très lié à la botanique et aux questions agronomiques. Les premiers généticiens étaient pour la plupart des botanistes, et c'est d'abord chez les plantes que furent "redécouvertes" les lois de Mendel, en 1900. Les travaux propres de Mendel (1865) étaient eux passés inaperçus, pour différentes raisons, et n'ont donc eu aucune importance historique dans le cours des idées.
A ma connaissance, ce lien entre génétique et amélioration des plantes est un axe de recherche général en occident autour de 1900, et constitue effectivement le contexte principal du premier essor des théories génétiques. Un cas intéressant est celui de la France, puisque la génétique y a longtemps été refusée dans les sphères académiques (la première chaire universitaire date de 1946), et certainement bien mieux connue et acceptée par les agronomes. Un livre traite ce sujet : C. Bonneuil, F. Thomas, Gènes, pouvoirs et profits, Editions Quae, 2009. Je ne l'ai pas lu, mais les premiers chapitres sont en rapport avec cette problématique.
Très vite cependant, dès les années 1910, la drosophile va apparaître comme un "organisme modèle" particulièrement intéressant pour développer des recherches en génétique. La génétique se développe alors, notamment dans le laboratoire américain de Thomas H. Morgan, comme une science fondamentale, coupée d'éventuelles applications. Ces travaux aboutiront à la théorie chromosomique de l'hérédité.

Bonne continuation,
Laurent Loison.


Retourner vers « L LOISON (2011) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité