gelose + auxine

Pour des questions sur des TP qui ne trouvent pas de réponse.
magma
Messages : 965
Enregistré le : 21 août 2008, 15:08
Lieu de travail ou de résidence : au fond du labo
Contact :

gelose + auxine

Messagepar magma » 04 janv. 2011, 20:27

Bonsoir
Je voudrais faire des geloses contenant de l'auxine de concentration 10-3 10 -4mol/L.(pas encore très défini)
J'ai trouvé des procédés sur le web pas très satisfaisant.
-Faut-il prendre une solution d'auxine à 10-3mol/L par exemple, 100mL , chauffer et ajouter 2 g d'agar? Si on chauffe trop on risque de dénaturer l'hormone et on ne peut pas autoclaver pour la même raison.
-Ou alors 100ml de tampon, chauffer, + 2g d'agar, puis laisser refroidir et ajouter 1ml d'auxine à 10-3 qui se retrouve dilué au 1/100ème, donc la concentration finale sera 10-5? (vu sur le web) et pas d'autoclave.
Je voudrais réaliser ce protocole: http://www.ac-orleans-tours.fr/svt/publis/hormonesvgtaux/auxine1.htm; je ne peux pas me baser sur les calculs ils sont faux.
Quels sont selon vous les concentrations d'auxine les plus judicieuses? sachant qu'on peut les calculer en mol/L ou en mg/L.
Je vous remercie et je vous présente mes meilleurs voeux.

Pol
Messages : 75
Enregistré le : 25 mai 2009, 14:32
Lieu de travail ou de résidence : Paris

Re: gelose + auxine

Messagepar Pol » 05 janv. 2011, 13:14

Bonjour et meilleurs vœux également.
La manip que vous évoquez est une variante du test Avena de Went. Réalisée initialement sur des coléoptiles de blé, elle a conduit à la découverte des mécanismes du phototropisme et à celle de l’auxine.
Concernant ce type d’expériences, la « bible » est l’ouvrage de Roger Prat (Expérimentation en biologie et physiologie végétales, Herman, 2007) qui a d’ailleurs répondu aux questions sur ce forum en 2007. Il préconise de la préparer ainsi :
« Préparer une solution mère à 10-3 mol/L : dissoudre 17,5 mg d’acide bêta-indole acétique dans 1 mL d’éthanol absolu, agiter puis ajouter 100 mL d’eau distillée et agiter de nouveau.
Cette solution peut se conserver huit jours au réfrigérateur à l’abri de la lumière.
Pour obtenir les solutions physiologiques (10-5 à 10-8 mol/L), procéder par dilutions successives par 10 ou par 100 avec le milieu choisi.
- Préparer 100 mL d’une solution à 10-6 mol/L d’auxine dans un tampon phosphate (0,005 mol/L, pH 6,5) puis ajouter 1 g de gélose et faire bouillir.
- couler la gélose dans une boîte de Pétri pour obtenir une couche fine d’environ 1,5 mm et laisser refroidir. Avec une lame de rasoir ou un cutter, faire une série d’entailles parallèles et équidistantes d’environ 1,5 mm, puis une autre série d’entailles perpendiculaires à la première.
- Avec une spatule, soulever la couche de gélose qui se découpe en cubes. »
NB L'auxine est thermostable.
Bien cordialement,
D. Pol


Retourner vers « Questions à Didier POL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité