Bactéries et obésité

Physiologie
Marie-Laure Mézanger
Messages : 59
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:04
Lieu de travail ou de résidence : Le Havre

Bactéries et obésité

Messagepar Marie-Laure Mézanger » 03 mars 2010, 10:33

Bonjour, j'ai dernièrement lu dans l'hebdomadaire "Mariannne" pour ne pas le citer que des recherches (à Marseille mais je n'en suis plus sûr) avaient lieu sur les bactéries (telles le bifidus"actif") présentes dans certains yaourts ou autres.. Il semblerait que ces bactéries modifient l'absorption de certaines éléments au niveau intestinal. Des expériences montreraient que chez certains sujets prédisposés (exp faite sur des souris), cela entrainerait une prise de poids et favoriserait l'obésité. L'article dénonçait l'omerta faite sur ce sujet et insistait sur les enjeux économiques d'une telle nouvelle si elle se révélait vraie.
Avez-vous connaissances de telles recherches?
Si oui, sont-elles crédibles?
Merci d'avance pour votre réponse et d'ainsi nous aider à faire le tri dans toutes les informations que nous recevons.
Marie-Laure Mézanger

Dominique LARROUY
Messages : 12
Enregistré le : 27 févr. 2010, 14:42
Lieu de travail ou de résidence : Toulouse

Re: Bactéries et obésité

Messagepar Dominique LARROUY » 11 mars 2010, 15:52

Bonjour,
Vous faites certainement référence à l’éditorial de Didier Raoult (Probiotics and obesity : a link ?) paru dans la revue Nature Reviews Microbiology en septembre 2009.
Dans cet éditorial, D Raoult fait un rapprochement entre le fait que l’obésité s’accompagne d’une modification de la flore intestinale, y compris dans l’espèce humaine et que la manipulation de la flore intestinale des animaux d’élevage par l’utilisation de probiotiques est un procédé utilisé pour augmenter leur taille et leur poids.
D. Raoult attire donc notre attention sur le fait que manipuler notre flore intestinale par l’intermédiaire de probiotiques ne serait pas dénué de risque et que ces risques devraient être évalués avant de mettre ces produits sur le marché.
Cet éditorial a suscité la réaction d’autres chercheurs qui font remarquer que les probiotiques utilisés en élevage ont pour rôle d’accroître la masse maigre des animaux et non leur tissu adipeux et que le lien entre consommation de probiotiques et obésité n’est pas avéré dans l’espèce humaine.
Que faut il en penser ?
Les recherches conduites sur les relations entre obésité et flore intestinale sont non seulement crédibles mais en plein essor. Pour s’en convaincre, on pourra se reporter à cet article (en Français et disponible sur internet).
Rôle de la flore intestinale dans l’insulinorésistance et l’obésité. Presse Med 2008 ; 37 :1427-1430. (http://www.sciencedirect.com/science?_o ... 63fa2c822b)

Les fabricants de produits laitiers enrichis en probiotiques font souvent état d’allégations portant sur la santé. Ces allégations ont été pour la plupart discréditées récemment par l’EFSA, l’agence européenne de sécurité sanitaire des aliments.( http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/nda100225.htm ).

A ce jour on peut donc dire que les effets, bénéfiques ou nocifs, des probiotiques n’ont pas été prouvés et qu’il convient de poursuivre les recherches pour déterminer le rapport bénéfice/risque associé à leur consommation.
.

Références de la controverse:
Didier Raoult, Probiotics and obesity: a link?
Nature Reviews Microbiology 7, 616 (September 2009)

Nathalie Delzenne & Gregor Reid, No causal link between obesity and probiotics
Nature Reviews Microbiology 7, 901 (December 2009)

S. Dusko Ehrlich, Probiotics – little evidence for a link to obesity
Nature Reviews Microbiology 7, 901 (December 2009)

Didier Raoult, No link between probiotics and obesity? Author reply
Nature Reviews Microbiology 7, 901 (December 2009)

Marie-Laure Mézanger
Messages : 59
Enregistré le : 08 sept. 2008, 17:04
Lieu de travail ou de résidence : Le Havre

Re: Bactéries et obésité

Messagepar Marie-Laure Mézanger » 20 mars 2010, 18:26

Je m'excuse d'avance auprès de M.Larrouy et de mes collègues mais je n'arrive pas à répondre au message dans le même sujet. Je le remercie pour sa réponse très complète et rapide mais assez déroutante car je trouve inquiétant que de nombreux probiotiques soient ajoutés dans de plus en plus de laits maternisés (en pharmacie et dans les grandes surfaces)....Jusque quand?

D'autres part, un peu dans le même registre, j'aimerais savoir ce que pense M.Larrouy des ingrédients comme les graisses hydrogénées ou les sirops de glucose-fructose qui se retrouve de plus en plus dans des aliments aussi simples que les biscuits (Il ne reste plus beaucoup de choix si on lit les étiquettes...). Cela a-t-il selon vous une incidence sur l'obésité?
J'ai d'ailleurs pu remarquer que maintenant le fait de ne pas en mettre devient un argument marketing...

Merci encore pour tous les éclaircissements.
Marie-Laure Mézanger

Post mis à la bonne place. MCS

Dominique LARROUY
Messages : 12
Enregistré le : 27 févr. 2010, 14:42
Lieu de travail ou de résidence : Toulouse

Re: Bactéries et obésité

Messagepar Dominique LARROUY » 30 avr. 2010, 15:55

Bonjour,
Les matières graisses hydrogénées sont des matières grasses saturées. Leur consommation excessive est considérée comme néfaste pour l'appareil cardiovasculaire. On peut se demander l'intérêt de saturer une matière grasse insaturée: c'est pour éviter son rancissement (oxydation).
Les sirops de glucose fructose sont des matières sucrantes issues d'une transformation de l'amidon (généralement du maïs). J'ignore si les inquiétudes formulées par certains à ce sujet sont fondées.
Quoiqu'il en soit, graisses hydrogénées et sirop de glucose ne sont pas des substances toxiques, seule une consommation excessive pourrait entraîner des problèmes de santé (et notamment de poids).
De même qu'il n'y a pas d'aliment miracle "bon pour la santé", il n'est pas utile de se focaliser sur telle ou telle substance (la liste varie selon l'actualité médiatique). Le "secret" d'une alimentation équilibrée réside la variété et la modération sur les quantités. Il faut également se souvenir que le plaisir et la convivialité d'un repas partagé sont à coup sûr "très bons pour la santé"!


Retourner vers « D. LARROUY (2010) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité