Internet et l'Education Nationale

TICE
marie-claude segui
Messages : 11751
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Internet et l'Education Nationale

Messagepar marie-claude segui » 17 janv. 2010, 05:52

Bonjour,

Je vais essayer de ne pas trop caricaturer:
-Nous savons tous, et un père d'élève m'en parlait encore la semaine dernière, le temps que nos élèves passent sur internet (Facebook...etc)
-Je lisais récemment que l'Education Nationale avait manqué l'ère de la radio, puis celle de la télévision et qu'elle ne devait pas manquer celle d'internet!
Est-ce à dire que nous devrions changer radicalement nos méthodes d'enseignement: pas seulement intégrer les TIC dans nos cours, mais aussi introduire cours, exercices, aide individualisée... en ligne? ... où sont déjà nos élèves??
Cela se fait déjà ponctuellement et se généralise avec l'ENT je sais bien...

Croyez-vous que l'enseignement se transforme dans ce sens?
Ne croyez-vous pas que tout cela est trop rapide?
Bref qu'en pensent les spécialistes des TIC et de l'éducation?

Oui, je sais, cette discussion ne serait pas possible sans internet! ;) Merci à vous!

esanchez
Messages : 56
Enregistré le : 22 avr. 2009, 00:26
Lieu de travail ou de résidence : Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contact :

Re: Internet et l'Education Nationale

Messagepar esanchez » 18 janv. 2010, 17:42

Bonjour,

Sur la question de l'éducation nationale qui rate des opportunités je vous renvoie à un billet sur mon blog auquel j'ai déjà fait référence sur ce forum : http://comenius.blogspirit.com/archive/2008/09/16/les-technologies-changent-elles-les-pratiques-scolaires.html
On a souvent mis beaucoup d'espoir dans les technologies en pensant qu'elles allaient résoudre les problèmes éducatifs. C'était vrai lorsque la radio, puis la télévision sont apparues. C'est de nouveau le cas avec l'arrivée des TIC.

Il me semble que les attentes institutionnelles sur la question de l'intégration des TIC portent sur deux objectifs distincts pas forcément toujours très explicites :
- un usage des TIC qui permettrait aux citoyens de savoir utiliser ces technologies.
- un usage des TIC qui conduise à rénover l'enseignement que ce soit dans la classe (des méthodes qui laissent une plus large place à l'autonomie et aux initiatives des élèves) ou en dehors de la classe (la possibilité d'avoir un suivi éducatif via les ENT par exemple).
Ceci est en relation avec la stratégie de Lisbonne (politique de l'Europe) pour une société de la connaissance qui s'appuie sur l'usage des TIC ;

Ces attentes sont-elles satisfaites ? Les études tendent à montrer que les résultats ne sont pas au niveau des attentes institutionnelles. Le pourcentage de la population européenne atteignant le niveau secondaire supérieur n'a pas varié depuis 2000 en Europe et le taux de sortie prématurée du système éducatif a peu baissé également. C'est un constat d'échec qui est fait actuellement.
En ce qui concerne un renouvellement des pratiques éducatives, même si des innovations intéressantes apparaissent, il me semble que nous en sommes plutôt à une intégration des TIC qui ne change pas fondamentalement les pratiques.
Cela va très vite en effet mais il faut replacer la question de l'intégration des TIC dans le contexte d'une compétition économique mondiale pour laquelle la connaissance est identifiée comme un élément majeur permettant de s'engager dans cette compétition.

Bonne semaine

Frederic Labaune
Messages : 12963
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: Internet et l'Education Nationale

Messagepar Frederic Labaune » 18 janv. 2010, 17:56

Bonjour.

Merci pour cette réponse.

Effectivement, il en est de même pour tout ce que l'on peut essayer en pédagogie pour relever le niveau du ventre mou, ça n'est jamais universel et ça ne tire vers le haut qu'une poignée d'individus.
Les TIC ne sont pas la panacée, c'est un outil supplémentaire à notre trousseau pédagogique.
Trop de TICE tue les TICE... après deux ou trois séances en salle informatique, les élèves sont contents de trouver un vrai microscope.

Compte tenu de la labilité de l'attention de nos élèves, n'est-il pas dangereux de leur faire découvrir certains concepts avec un tel outil ? il tellement facile de cliquer en-dehors du sujet qui nous intéresse (pour aller chatter avec les amis, consulter divers sites qui n'ont rien à voir) que je me demande si c'est vraiment possible d'intégrer des séquences avec internet.

Nous n'avons pas raté tant que ça l'ère de la télévision puisque pendant des années, nous avons passé des K7 sans que l'élève puisse zapper, et ça, c'est très fort.
Fred SVT inside

esanchez
Messages : 56
Enregistré le : 22 avr. 2009, 00:26
Lieu de travail ou de résidence : Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contact :

Re: Internet et l'Education Nationale

Messagepar esanchez » 20 janv. 2010, 04:02

Bonsoir,
Pour moi TIC ne veut pas nécessairement dire "salle informatique" mais aussi ordinateur dans la salle de TP, TNI, GPS, MP3, téléphone... et des usages qui ne viennent pas nécessairement remplacer des pratiques plus anciennes mais viennent s'y intégrer.
Quant à l'attention des élèves, je comprends votre remarque comme le souci de contrôler l'environnement dans lequel les élèves travaillent. C'est plus ou moins facile sans TIC mais cela devient très difficile si on introduit un ordinateur connecté à Internet parce que, effectivement, il offre la possibilité aux élèves de faire tout autre chose que ce que l'enseignant a prévu. Il y a des risques, c'est vrai. Mais cela introduit une très grande richesse également et je suis certain que de nombreux lecteurs de ce forum pourraient nous relater leur expérience de l'utilisation d'Internet en classe.
A bientôt sur le forum


Retourner vers « E. SANCHEZ (2010) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité