TICE et TEMPS et... DIFFUSION!

TICE
marie-claude segui
Messages : 11850
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

TICE et TEMPS et... DIFFUSION!

Messagepar marie-claude segui » 10 janv. 2010, 08:03

Bonjour,
Je vais essayer de formuler une question qui est latente dans mon esprit depuis longtemps...
Les TICE sont ludiques pour les élèves comme pour leurs professeurs.
De nombreux collègues se lancent dans l'élaboration de petites animations, logiciels et parfois avec beaucoup de succès...

C'est cela qui me fait m'interroger: tout ce temps passé, avec l'excuse habituelle "ça servira à d'autres"... me fait dire que ce sont les TICE qui sont gagnantes aussi! (voir autre fil)
Et la question est automatique: comment avoir connaisance de tout ce qui a été fait et qui peut nous servir... j'ai bien une petite idée, mais...

Un exemple: je suis allée sur votre site et j'ai relevé ceci:
L’utilisation des IRMf étant recommandée pour l’enseignement des neurosciences par le programme actuel de première S, une banque d’IMR cérébrales (NeuroPeda) et un logiciel de visualisation (EduAnatomist) à usage pédagogique ont été développés par l’équipe ACCES de l’INRP, en collaboration avec le CEA, l’INSERM, le CNRS, des laboratoires universitaires et hospitaliers et la société Pentila. Dans le but de déterminer les pré requis nécessaires pour l’exploitation en classe de ce type d’images et les obstacles qui y sont associés, nous avons conçu et analysé une ingénierie didactique en première S, utilisant le logiciel EduAnatomist et certaines images de la banque NeuroPeda...


Ce logiciel est sans doute très intéressant pour la partie sur le système nerveux en 1S, il a demandé du temps, beaucoup de temps sans doute à ses concepteurs... et je ne savais pas qu'il existait! (comme tant d'autres!)... ;)

Voilà:
-du temps est consacré aux TICE... cela est-il toujours utile (je sais bien qu'on ne recherche pas que l'utilité dans notre vie) mais ne faut-il pas en avoir conscience et ne pas trop dériver dans ce sens?
-et que faire pour que l'information passe au plus grand nombre? un forum serait-il utile? ;)
Qu'en pensez-vous?
Merci

esanchez
Messages : 56
Enregistré le : 22 avr. 2009, 00:26
Lieu de travail ou de résidence : Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contact :

Re: TICE et TEMPS

Messagepar esanchez » 12 janv. 2010, 04:17

Si je comprends bien, votre question porte sur le temps important que les enseignants consacrent à la conception d’outils TICE pour un impact limité dans la mesure où ce qui est fait est relativement peu diffusé.
Mon expérience personnelle dans ce domaine est que les logiciels que j’ai produit sont diffusés beaucoup plus rapidement s’ils sont payants et vendus par une institution reconnue (le CNDP en l’occurrence) que s’ils sont gratuits et téléchargeables gratuitement. Ce n’est pas toujours vrai. Je sais qu’il y a des exceptions.

C’est vrai que beaucoup d’énergie est gaspillée parce que souvent, les personnes qui conçoivent ne tiennent pas compte de l’existant et ré-inventent des choses qui existent déjà et que des logiciels intéressants sont peu connus. Mais la mutualisation existe, soit qu’elle est issue de l’initiative individuelle (par exemple des enseignants qui créent leur site) soit qu’elle relève d’initiatives institutionnelles ou d’associations (voir plus bas).

Je pense que les initiatives qui visent à rationaliser cette mutualisation sont plus ou moins vouées à l’échec. La créativité n’est guère compatible avec l’industrialisation. Ces initiatives visent parfois un contrôle sur les ressources qui sont utilisées dans les classes. C’est vrai que des choses très mauvaises sont aussi produites et que la qualité des ressources utilisées an classe est une question importante. Je pense que cette question ne peut être résolue que par la formation des enseignants. Un des modules d’une formation en ligne conçue dans le cadre d’un projet européen auquel je collabore porte spécifiquement sur le développement de compétences professionnelles dans ce domaine : connaître et savoir sélectionner les ressources que j’utilise dans mon enseignement.

Il y a dans notre discipline, un travail important qui est réalisé par la SDTICE et piloté par Hélène Ormières pour permettre la diffusion, au niveau national, d’outils conçus dans les académies. La réunion annuelle des IANTES permet de faire le point sur des innovations et de les promouvoir. Il y a aussi de nombreuses initiatives qui vont dans ce sens aux niveaux académique ou national (logithèque toulousaine par exemple). Je pense qu’il faudrait accompagner et promouvoir cette diffusion horizontale des innovations. Dans d’autres disciplines où l’institution n’a pas eu cette démarche ce sont des associations très actives qui animent la réflexion et les échanges. Les Clionautes, Weblettres, Sésamaths pour ne citer que les plus actives. Je trouve aussi que l’APBG a raté quelque chose dans le domaine.

Souvent, les projets institutionnels se traduisent aussi par des investissements importants pour un impact limité. Je pense par exemple à Titus ou Edugéo. Ils relèvent d’une innovation dogmatique qui a beaucoup de mal à satisfaire les attentes du terrain parce que cette innovation est fondée sur un modèle organisationnel pyramidal (même s’il y a un souci de faire remonter les besoins, d’y répondre et aussi d’impliquer des enseignants dans le processus de conception).

Pour terminer, je pense qu’il faut penser mutualisation au niveau international. Au niveau européen bien sûr, nous avons beaucoup à apprendre de nos collègues européens. Mais aussi du monde francophone.
Au plaisir, comme on dit à Sherbrooke


Retourner vers « E. SANCHEZ (2010) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité