Géant ou la loi du mile

La nouveauté 2009-2010
Frederic Labaune
Messages : 12953
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Géant ou la loi du mile

Messagepar Frederic Labaune » 24 janv. 2010, 11:56

01 - Image
Fred SVT inside

Frederic Labaune
Messages : 12953
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: Géant ou la loi du mile

Messagepar Frederic Labaune » 24 janv. 2010, 11:58

Cette photo a été prise à Yosemite NP, un parc qui vaut vraiment le détour, placé à cheval sur la Sierra Nevada (dont on évoquera la géologie dans une prochaine chronique). Sur le flanc Ouest de cette chaine de montagnes, on trouve des forêts comportant quelques Séquoias.
Quand on circule sur les routes du parc, leur sinuosité, la lumière, les essences forestières, les roches qui affleurent font penser à la Corse... mais après quelques moments, on est saisi d'un certain vertige, ce que nous voyons est "géant".
Pour prendre la photo 01, il a fallu que j'utilise un artifice soit une construction en mode panoramique. J'ai pris 5 clichés avec des angles différents puis un logiciel s'est chargé de l'assemblage. Même avec un objectif grand angle, ça ne tient pas :?

02 - Image

Ainsi, les forêts qui bordent le Pacifique sont constituées par de telles espèces ce qui relativise autrement la taille des falaises, la hauteur des montagnes, la largeur des vallées.
De combien sont-elles plus grandes par rapport à nos références européennes ?

03 - Image
(un beau spécimen de Quercus robur d'à côté de chez moi)

Comparons

04 - Image

La biomasse accumulée est incomparable. Bien sûr, en découvrant de tels monstres, les "américains" se sont pris à rêver des nombreuses utilisations qu'ils pourraient en faire... malheureusement lorsqu'ils sont abattus, en tombant, ils se cassent en plusieurs morceaux. Autre problème, ils ont beaucoup de difficultés à se reproduire, les jeunes pousses ayant besoin de lumière pour croitre, lumière rare sous ces grands arbres.
Les Séquoias ne sont pas seuls... ils sont accompagnés d'autres géants comme le "Sugar Pine" Pinus lambertiana

05 - Image
(extrait d'une planche plastifiée achetée sur place - les Visitors Centers sont des mines de renseignements)

06 - Image
(cône de "Sugar Pine"... il existe un paradis pour les Ecureuils)

Le "Douglas Fir" (Pseudotsuga sp... on en trouve, importés, dans nos forêts)

07 - Image
(E: elevation, H: habitat, N: Needles, C: Cones)

Le "Ponderosa Pine" Pinus ponderosa

08 - Image

09 - Image

etc...

Un constat, sur le continent Nord américain, tout est plus grand qu'en Europe. J'en avais déjà parlé dans une chronique sur les Ours, mais ça se vérifie pour beaucoup d'autres choses... en Europe Centrale, subsistent encore quelques troupeaux de Bisons, ils sont en moyenne, plus petits que leurs cousins américains, nous sommes fiers de nos Cerfs, là-bas, ce sont des Wapitis, des Elans et gare à vous si rencontrez ce genre de bestioles (il y a plus de mort à cause des Elans que des Ours)... sur les routes, nous écrasons des Hérissons, il m'est arrivé de voir un porc-épic écrasé... enfin, la voiture qui les écrase est plus large. Il est choquant de voir que dans les grandes villes, il n'y a pas de voiture plus petite que nos familiales (la Twingo ? ça les fait rigoler)
C'est ce que j'appelle la "loi du mile", une unité de mesure des distances bien adaptée à leur pays. Tout est multiplié par 1,6 (même leur menus dans les fast-food, les emplacements de camping, la consommation des voitures...).
Nous avons roulé quelques milliers de miles et petit à petit le Far West vous imprègne. On en arrive presque à comprendre leur "mentalité, celle qui leur fait refuser le moindre accord restreignant leur train de vie aux dépends de la planète. Pour eux, la Terre est vaste, quasi infinie... prenez votre chariot tiré par des mules et vous verrez au loin des reliefs, vous mettrez deux jours pour les atteindre et une fois que vous les aurez passés, vous revoyez le mêmes, plus loin... installez vous et puisez sans vergogne, à des dizaines de miles à la ronde, il y a la même chose, immuable, illimitée.

Quand nous sommes arrivés au pied du Mont Rainier, un volcan de 4400 m d'altitude (Chaine des Cascades, nous en reparlerons sans doute), nous avions trouvé amusant qu'ils en fassent autant sur un sommet de 4000 m... nous avons ça chez nous, dans les Alpes, de nombreux sommets dépassent cette altitude.
Et bien non, il n'y pas de quoi rire, cette montagne est majestueuse, elle dépasse mes références, elle en impose à notre "petit" Mont Blanc.
C'est l'effet "mile"
Notre programme ne nous a pas permis d'en voir plus, à notre grand regret...
mais si à 40 ans vous n'avez pas campé au pied des arbres cathédrale du Mont Rainier, vous avez raté votre vie

10 - Image
(panorama sur 360°, assemblage de 16 photos et un photographe)
Fred SVT inside

Frederic Labaune
Messages : 12953
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Re: Géant ou la loi du mile

Messagepar Frederic Labaune » 10 avr. 2010, 18:57

Nous ne sommes jamais à bout de nos surprises.
Une fois arrivés à la mer, l'Océan Pacifique s'il vous plait (lui aussi obéit à la "loi du mile" si on le compare aux autres océans), nous retrouvons nos Conifères.

11 - Image
(les trainées jaunes... ben, c'est du pollen de Conifères)

12 - Image
(si on se retourne par rapport à l'image précédente)

13 - Image
(un détail sur un des troncs...)

Ces photos ont été prises sur les plages d'Olympic NP, un grand parc situé au bord du Pacifique (Etat de Washington - juste sous la frontière canadienne) qui comporte en plus des portions de forêts primaires pluviales tempérées - une chronique en perspective - des montagnes, des plages immenses avec des ilôts rocheux du plus bel effet.
Par ailleurs, après les mises en garde sur les Ours (dans d'autres parcs puisque dans celui-ci, ils tous été tués), on a le droit à la prévention anti-tsunamis... ça fait toujours plaisir.
Une promenade sur les estrans rocheux de ce parc nous ramène à la "loi du mile".
J'ai toujours aimé "faire les marées", soulever les cailloux pour y dénicher les bestioles qui s'y cachent...
Là...

14 - Image
(les tapis de Moules, passe encore... mais des tapis d'étoiles de mer...)

15 - Image
(pour donner l'échelle - lol - ça donne aussi une idée de la taille des Moules, grosses comme le poing - il semblerait que ces étoiles de mer soient des Pisaster giganteus - Giant Sea Star)

16 - Image
(jamais vu des Chitons aussi grands)

Bref... c'est un constat que j'ai bien du mal à expliquer... le continent nord-américain est vaste et on a l'impression que la vie y a pris ses aises.
En Europe, c'est plus petit... un peu comme un syndrome de nanisme insulaire, l'Europe serait une ile.

(cette chronique n'est pas sérieuse, elle est pour moi l'occasion de poster quelques images que je trouve intéressantes... si ça peut vous inciter à y aller...)
Fred SVT inside


Retourner vers « photo-reportage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité