rétrocontroles ovariens

RU 486
mary christmas
Messages : 22
Enregistré le : 22 août 2008, 14:16
Lieu de travail ou de résidence : saint germain en laye

rétrocontroles ovariens

Messagepar mary christmas » 28 sept. 2009, 18:33

bonjour,
l'oestradiol à faible dose exerce un rétrocontrole négatif sur l'axe hypothalamo-hypophysaire, et un rétrocontrôle positif à forte dose;
comment cela est-il posible au niveau moléculaire? au niveau des récepteurs des cellules hypophysaires?

merci!

Etienne BAULIEU
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2009, 13:47

Re: rétrocontroles ovariens

Messagepar Etienne BAULIEU » 01 oct. 2009, 18:36

Le cas de l'œstradiol n'est pas unique, et les réponses biologiques ne sont pas toujours proportionnelles à la quantité de stimulant.
Au plus simple cela est dû à la présence et à l'interaction de protéines annexes, qui modifient l'accès du ligand au récepteur, le récepteur lui-même et les réponses dans la cellule cible.
Quand il y a plusieurs types de cellules comme dans l'axe hypothalamo-hypophysaire, la réponse finale dépend d'un réseau de complexité sur-multiplié.
Ce n'est pas une question de structure du récepteur lui-même ni de récepteurs différents.


Retourner vers « E. BAULIEU (2009) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité